Pendant le weekend

Dust Bowl

J’aime certains livres. Quand ils me procurent un plaisir physique. Non pas tant un plaisir de lectrice mais plutôt un plaisir d’enfance. Trouver, regarder puis toucher : la sainte trinité. J’ajouterai, embarquer.

J’adore les livres palimpsestes, abîmés parce que couverts de notes. Je les récupère. Les bibiche.


À l’ouverture, une cacophonie,  ça ferraille, la pensée.

Une indulgence. Toujours, je corne, rature, bic, feutre, les livres qui me tiennent la dragée haute. Alors quand je retrouve ce vice chez d’autres…

Trouver, regarder ne plus toucher. Et le plaisir perdure autrement. Par contamination, virtuelle. Vintage.

Le sortir du silence. Ici. À chacun d’y trouver son bonheur. La marque de la bibliothèque et des premiers emprunteurs.

I travel by train.  Deux auteurs Rolla Walter Brown & Grant Tyson Reynard. En 29, la Grande Dépression. Le décompte des retraits.

Rollo Walter Brown est un ancien prof de littérature à Harvard, conférencier. Il fit le tour des États-Unis lors de la Grande dépression. En 29. De San Francisco à la Nouvelle-Orléans en passant par Atlanta, traversant  également les villes industrielles du Michigan et  de l’Ohio, de l’Oklahoma et du Texas. Témoignant à sa manière de qu’il observait,  en discutant avec les travailleurs les plus durement touchés par la dépression. À bien des égards, le Voyage en Train est un carnet de route de la dépression. Entre deux conférences, Brown rend visite aux mineurs dans le Kentucky et l’Ohio, témoigne des licenciements dans l’industrie automobile à Flint et chez les métayers en Géorgie ; voit les lèvres closes des agriculteurs luthériens de l’Iowa ou les gesticulations bruyantes des spéculateurs pétroliers à Norman, Oklahoma. …


Les illustrations de l’artiste Grant Tyson Reynard sont également exceptionnelles. Artiste illustrateur présent dans les collections du Moma, de la bibliothèque du Congrès (il a collaboré à de nombreux magazines tels que le Redbook Magazine à Chicago, le Saturday Evening Post, le Country Gentleman, le journal féminin « Home Journal, au Cosmopolitan, Harper » s Bazaar, … La plupart des illustrations de cette époque ont été réalisées au fusain. Grant Reynard est mort en 1968.

Le livre est disponible en téléchargement libre sur Internet Archive. Préférez le format Vintage PDF pour bénéficier des illustrations de Reynard.

Share

Laisser un commentaire