Pendant le weekend

Vingt quatre onze quinze

l’inventaire dans la suie (presque fini) : les livres collés les uns aux autres, les vitres opaques et noires, on a posé sur les fenêtres des plaques d’acier, on n’y voit plus guère (désespérant, marre d’y aller mais obligé quand même) (zéro nouvelle du relogement ; coooool) (envie de vomir, hein)(retrouvé cependant dans les décombres le « certificat de garantie de réparation » que j’avais reçu lors de la réparation de la montre de mon oncle F. mais perdu ses boutons de manchettes en or à ses initiales – en même temps j’ai pas de chemise adaptée stuveux, c’est pas comme l’autre pédégé là)

38 rue de bellevilleà l’image (rien à voir puisqu’il n’y a plus rien, drôle de photo où, comme d’habitude, se précipite un cycliste) l’immeuble du 38 rue de Belleville est détruit, mis à bas, on va vous reconstruire tout ça, probablement (on aperçoit au fond l’école de la rue de Tourtille)

Share

1 Comment

Laisser un commentaire