Pendant le weekend

Treize deux seize

(comme il pleut, on ne déambulera pas) (résidence quand tu nous tiens réunion au sommet au petit marcel, des filles des types qui boivent des bières, qui rient de leurs difficultés à rester devant un écran pendant huit ou neuf heures par jour à manier un tableur : pour ma part, j’en ai ma claque) (j’ai fini le romanbiografik au sujet de madame Simone et de son valais philippin) (je ne vais quand même pas aller travailler, mais j’ai ma saisie à faire, exactement le genre de truc qui t’embourbe pour toute la journée grise et froide et pluvieuse et triste humide venteuse sans lumière sans espoir) (fait pas si moche quand même mais de nouvelles de qui que ce soit des merveilles, point)

Comme j’ai apprécié à leurs justes valeurs les prestations de nos invités du vingt trois un seize (c’était à la bibliothèque de Veneux-les-Sablons) (la clôture de cette résidence aura lieu probablement le deux du quatre en seize en la bibliothèque de Vernoux-la-Celle) (ça ne s’invente pas), je repose ici la marque de leur présence

23 janvier 17

ici Lucien Suel qui nous a (aussi) chanté une petite chanson : qu’il soit ici, encore, remercié de sa présence chaleureuse et magique

Share

1 Comment

Laisser un commentaire