Pendant le weekend

Seize cent soixante dix

 

 

N comme Newquay (Grande Bretagne, Pays de Galles ou quelque chose mais au plus proche de Saint-Pierre-et-Miquelon) (pas facile de choisir-  jamais – une ville, mais les lettres commencent à être plus usitées un peu partout) (en Afrique, le robot n’oeuvre guère)

Newquay 2

c’est marée basse, les bateaux parqués ont l’air un peu hors de propos, que font-ils là, inutiles et muets, à reposer ? Quelques années auparavant, le robot avait capté le port dans une autre configuration

Newquay 1

cadré différemment, mais on reconnait quelques embarcations.

(au cinéma « Florence Foster Jenkins » (Stephen Frears, 2016) deux numéros d’acteurs formidables (on l’a vu en version française – il faut faire marcher le Royal), mais néanmoins, Meryl Streep magnifique et (parfois un peu) chauve, Hugh Grant amusant la galerie – pour le reste, américain en diable, acculturé et sans complexe : l’argent achèterait tout, même le goût de l’harmonie ou de la mélodie… alors… drôle d’affaire)

Share

2 Comments

    Je repense toujours à Meryl Streep dans « The Deer Hunter » ou dans « Sur la route de Madison », réalisé par le supporter, hélas, de Trump…

  • @Dominique Hasselmann : une merveilleuse apparition (souvent)

Laisser un commentaire