Pendant le weekend

douze quatre 43 an II

 

 

on peut encore rigoler (rien ne s’y emploie pourtant : cette femme défenestrée à Belleville après avoir été poignardée – juste à côté de chez moi, rue Vaucouleurs, la semaine dernière, le type, un cinglé black embringué de coran qui n’a pas trente ans, la traitait (disent les voisins) de « sale juive » tu vois le niveau) (la paix sur son âme, va) j’allai chercher des fleurs pour TNPPI (je te les repose, en souvenir de Sarah Halimi)

voilà que la fleuriste (elle est nouvelle, faut savoir pardonner) me fait comme ça : « on doit bien vous l’avoir déjà dit, mais vous ressemblez à un chanteur ».

Ah alors là, non, on ne me l’a jamais faite, mais si ça peut aller vers Julien Clerc (ahahah) ou Michel Delpech (de mieux en mieux) ou encore Jean Ferrat (sans la moustache, à ses débuts ?) je veux bien savoir, moi, je ne suis pas sectaire et j’aime bien la chanson. Elle fait le bouquet, on voit bien qu’elle est contente de l’évoquer, celui-là

« Charles Dumont, c’est fou, c’est tout vous…! » Ah.

Foutre.

« Il est toujours parmi nous ? demandé-je (eh oui, 88 aux p’lottes, amant de la Piaf – si on était grossier, on dirait « qui ne le fût ? » mais on ne l’est pas, alors, pourquoi pas…). Beau bouquet, avoue, elle était toute heureuse.

J’asq 25. Gary Cooper a offert cette coiffe à Pablo Picasso, afin d’en tirer son portrait et cette photographie (enfin, je brode : la photo est volée au Chasse-Clou qui lui la tient de je ne sais quel canard) (elle m’entraîne directement vers Dustin Hoffman et Arthur Penn et ce « Little big man » magnifique).

au 104, « Mr&Mme Adelman » (Nicolas Bedos, 2017) (le problème avec ce genre de film c’est que j’aime le cinéma, et je n’aime pas quand on en fait une sorte de machine à faire autre chose) (de la vulgarité en l’occurrence) on y trouvera Michel Drucker et Tonton dans le poste et Jack Lang en vrai dans son propre rôle (pas de quoi pavoiser) (comme dit le quotidien du soir (d’ex-référence) qui paraît l’après-midi (deux euros cinquante quand même pour ce truc bnp de maçon, on ne se le paye plus, non) : « on peut éviter »)

Share

2 Comments

    La photo était celle de la couverture du Télérama d’il y a quinze jours…

    Et Picasso tout à fait génial dans le rôle de Géronimo de la peinture, s’opposant coûte que coûte (même au couteau) à l’académisme, au classicisme et à la réaction : je me demande ce qu’il aurait pensé des prochaines élections présidentielles, lui qui dessina le portrait de Staline dans L’Huma, au grand dam des bien-pensants du Parti qui a perdu depuis (il devrait établir son siège rue des Morillons) à la fois le marteau, la faucille et peut-être son âme !

  • Little big man… le regarder en sachant quand fermer les yeux pour éviter le pied sur le crâne…
    et oui ça lui va bien la coiffe à Picasso

Laisser un commentaire