Pendant le weekend

Vingt cinq quatre vingt seize (an II)

(tir groupé : le 23 ma fille E. le 24 Mathilde Roux, le 25 Anne Savelli, c’est le mois de mai vers sa fin) (tous mes voeux) hier je partis en banlieue – voici une photo du grand Paris

qu’il va falloir songer à commencer, quand même (j’ai peur d’avoir compris que Joachim s’était fait tirer son mac portable et ça m’a catastrophé) (tout l’aiR Nu qui passe donc) (c’est dans une semaine que se déroule la #28 Périphérie, à 17 heures à la maison de la Wallonie dans le cadre du Marché de la Poésie aussi donc) (il faut y penser maintenant) , puis je suis allé voir le frangin café Parsi Rome, voilà tout, on a ri, on a parlé de tout de rien, comme à l’accoutumée, de retour retrouvé les tomates et les fleurs jaunes

puis le soir un dîner en parlant de cinéma, des images, des conditions de travail (très agréable discussion, des amis) (je lis « Eloge du carburateur » de Matthew Crawford (la Découverte 2009, 2010 pour la traduction en français) tout en me documentant sur la sérénissime, les images de #backtothestreet attendent un peu… (j’en pose une mais je ne sais pas encore exactement ce que j’en ferai…) (B2TS : série à venir…)

B2TS quai Saint M

 

Share

2 Comments

    merci pour les informations du début (juste temps pour Anne Savelli) suis nulle pour les anniversaires…
    et j’espère que pour Joachim Séné ce n’est pas vrai

  • À Joinville, s’ils rajoutaient un « i » sur le Pont, cela ferait plus littéraire… 😉

Laisser un commentaire