Pendant le weekend

Trente et un dix dix sept (612)

 

 

on devrait tenter une série sur les petits métiers (ça m’a traversé l’esprit, voilà quelque temps) (je me dis d’ailleurs, pourquoi « petits » ?)

il y avait celle-là aussi il y a quelques jours (je te le repose histoire de vérifier les invariants) (il faut réfléchir de temps à autre, ça ne peut pas nuire)

des hommes, de dos, en costume – les agents de la circulation ça n’existe plus, tu remarqueras, on n’en voit plus et on se demande ce qu’on fait, de nos jours, des abrutis d’inspecteurs qui commettent des bavures – ça, ne me dis pas que ça n’existe plus – on les menace de quoi ? » jte renvoie à la circulation » disait Maigret (Jean Gabin ou Richard, Bruno Cremer, ou qui d’autre…?) on va au boulot (ça a été chez les enfants, le bruit les cris les rires et les pleurs) j’en ai fini, la saisie m’attend, le mort saisit le vif je me souviens (il y a deux ans, l’appart avait brûlé on en était abattu comme rarement, une sorte de mort symbolique, il ne me restait que ma voiture).

Au coin du boulevard s’installe toujours ce type qui plastifie les papiers (je le cherche chez gsw) (je ne trouve que ce groupe de jeunes gens dimanche matin

genre d’after comme ils disent, il y a là marco au premier plan, mendiant « j’accepte les chèques » dit-il, ici on aperçoit le plastifieur – mais au troisième plan, il est à son travail on voit sa tête cheveux blancs penché sur son ouvrage (mais pas mieux)

(floutée certes) il y a nombre de péripatéticienne respectueuses ou autre qui aborde les mâles (exclusivement, je crois bien) d’un « ça va ? » aguicheur (bof), il y a bien la postière

et le livreur, le livreur tout seul

enfin tout ce joli monde bosse (comme votre serviteur)) (pourquoi petit, sans doute parce qu’il est « au noir » je suppose) (ainsi ceux-ci n’en sont-ils point)

entendu par ailleurs les saloperies (désolé, il n’y a pas d’autre mot) ourdies par ce gouvernement (et son micronique chef) sur l’enseignement supérieur (c’est juste une honte), ça continue sur la même voie (les faveurs aux riches, pour les autres qu’ils crèvent : je crains  que ce ne soit pas la bonne politique…)

en dvd »Diamond Island » (Davy Chou, 2016) une petite merveille, un rythme splendide (le Canbodge, Phnom Penh (sur le Mékong) et la jeunesse, le monde contemporain : magnifique) un travail du son comme jamais (j’adore)

Share

2 Comments

    Oui, plastificateurs de cartes d’identité : le métier se perd avec les « falsificateurs » d’Internet !

  • petits peut être parce qu’ils sont à la base avec le poids des grands installés sur le dos

Laisser un commentaire