Pendant le weekend

Vingt deux dix-sept – 634

 

 

on se traîne un peu, je dois dire, j’ai quand même des munitions (comme celle-ci, magnifique) d’autres aussi, j’écoute avance mais aujourd’hui (enfin hier) ça a été journée sans travail (marre, tant pis le retard…), passant par République, ce type dans le bassin (quand même il serait déjà dans  l’inventaire, #314), ce qu’il y fait je ne sais (un mètre ruban à la main pourtant… prendre des mesures, sans doute)

en route pour aller partager un café avec mon amie M. puis de retour, sur le quai ça soude

les petits métiers ? sans doute (enfin ceux-là appartiennent à cette satanée régie maudite) (ici on n’en voit qu’un accroupi, l’autre est caché derrière le paravent jaune) (mise en place quand même du mercredi de la maison(s)témoin dans la boite aux lettres)

en lecture « Sous le règne de Bone » (Russel Banks, trad. Pierre Furlan, actes sud 1995)

demain saisie (enfin aujourd’hui – je m’y perds, il fait un peu froid, mais surtout au coeur)

Pour se réchauffer, à eux deux près de 160 ans (Carla Bley de dos, Steve Swallow de profil) (j’adore ça)…

 

(on ne voit pas le temps passer : le journal (au tiers-livre) a débuté un 22 novembre, 2007 pour être d’actualité, la consigne en était « votre vie en deux lignes » tu te souviens ? voilà dix ans)

Share

3 Comments

    Carla back… !!!

  • et mon admiration
    parce qu’ici
    parce que maison témoin
    parce que « comme Michon »
    … moi suis recroquevillée à la recherche de mots que l’on puisse dire
    alors je lis

  • @Dominique Hasselmann : encore une aujourd’hui baby…!
    @brigetoun : (merci) ce n’est que de l’insomnie…
    amitiés à vous deux

Laisser un commentaire