Pendant le weekend

2 mars 732

 

 

rien à dire – la routine – plus d’eau chaude, courir ici et là chercher une nouvelle carte bleue, casse dalle boulot on passe par là

faire avancer les choses (lecture du périmètre), ne voir que peu de monde – au travail, personne, repasser par là

aller voir un film (un peu idiot) (il en faut sans doute, en présence du réalisateur et de l’un de ses producteurs) s’en retourner

il commence à être tard, croiser des malheureux, essayer de gravir quelques marches, le temps, les autres, le froid – rien de spécial sinon les douleurs de l’âge j’imagine pieds/genoux/hanches/reins – quelques fleurs capturées

au ciné « Madame Hyde » (Serge Bozon, 2018) (on ne sait pas pourquoi elle se nomme d’un Géquil francisé dans la vraie vie) (incarnée par Isabelle Huppert -Marie) (son mari, Pierre, par José Garcia) (bof et rebof) (mais Romain Duris en proviseur de comédie : extra) (sinon : rien)

aujourd’hui, tout pareil ? (peut-être « l’insulte ») mais saisie, quand tu nous tiens…

 

 

Share

2 Comments

    choses essentielles pourtant : pas d’eau chaude, malheureux et froid
    et puis des roses comme je les aime vraiment

  • Rrose Sélavy… Sachons prendre Duchamp !

Laisser un commentaire