Pendant le weekend

30 avril 791

 

semaine bousculée (pluie, défilé, fête au micron, travail saisie et compagnie)

Deux images retrouvées dans les classements, l’une à Bastille, génie entravé de fils type foire du Trône (on a installé porte Dorée une espèce d’entrée à cette manifestation, alors qu’elle se tient, si je me souviens bien à plusieurs centaines de mètres de là – Paris et sa municipalité, cette merveille du monde)

et un coucher de soleil en Seine-et-Marne (résidence L’Air Nu, fin de partie)

par ailleurs, le 30 avril est la date anniversaire du IRWD, on y sacrifie fatalement

(bienvenu à Hawaï, je crois bien) hier, l’exposition sur le point de vue sur les Tsiganes, Manouches et autres Romanichels au musée national de l’histoire de l’immigration (on en reparlera : en ces temps d’abjection, donne un peu à réfléchir…)

au ciné La mort de Staline (studio 28, assez comble) (comédie sure et grinçante sur le régime stalinien, anglaise – produite par des Français, adaptée d’une bande dessinée, succès étazunien garanti… –  on pense un peu à ce malheureux Skripal et à sa fille…) (brrr) (Armando Ianucci, 2018)

Share

2 Comments

    l’exposition pour se souvenir que l’abjection ne fut jamais totalement absente ?

  • @brigetoun : toujours totalement présente…

Laisser un commentaire