Pendant le weekend

4 juin 826

 

 

quel monde merveilleux (Italie, Slovénie, Hongrie, Pologne… au suivant…) la honte qui s’empare des peuples (repousser à la mer un demi-million de gens à la mer sous prétexte qu’ils sont arabes ou noirs : la « politique » de la ligue) l’Europe a donc gagné – ou perdu – et alors, on attend ? Fait moche, hein…

mais le jardin était magnifique (la caisse a pété son pot d’échappement samedi vers 5, rien pas de garage, de réparation, rien – la grosse galère – la voilà emportée par un camion jaune, dans un dépôt, retour en train jour de grève : bondé, pas inconfortable – fini la double relecture du livre de Sciascia – ce matin la caisse dans un garage de l’Orne, jte parle même pas de la chiotte que c’est) (téléphone plus impôts plus compta : bienvenue dans le wtf monde réel)

mais presque pas de pluie, on a coupé élagué taillé rangé déblayé porté le tout à la déchetterie à 30 à l’heure, dans un bruit de camion – zéro cinéma, deux dvd : « Espion lève-toi » (Yves Boisset, 1981) : mal foutu trop mal vieilli , « Quai d’Orsay » (Bertrand Tavernier, 2013) : eau tiède.

 

8. ce soir au cube 2, 3 juin 2008, 22:50

c’était bien, le speech du maire évidemment, mais les artistes, ceux qui investissent l’électronique, les sons les images les noirs sous la tente, les prises de vue différées, et surtout les personnes qui sont là comme d’habitude, ça, j’adore : les gens rentrent chez eux, vers 7 ou 8, avec leurs baguettes de pain, leurs courses, les téléphones « alors tu viens ? » tout ça, la sangria, les chips, les cacahouètes, plutôt pas prise de tête (mais très « conceptuel » quand même hein)

6. chansons aussi, 1er juin 2008, 22:35

aussi ce matin, avant d’aller au boulot c’était Voulzy en entendant, dans la chambre de A. loin (20m) « panique au mangin palace » (moi, ça me fait toujours penser à l’architecte fantoche des halles, et je ris de bon coeur, vraiment) les chansons sans trop de prétention (et aussi Lou Reed en souvenir des années 70 disques noirs jussieu pousseurs sur la Seine, l’ami photographe Marc F. etc etc..)

Share

4 Comments

    Le film de Tavernier mettait en scène De Villepin (d’après une BD de je ne sais plus qui), c’était assez drôle et on voyait même Julie Gayet, si je me souviens bien, avant qu’elle n’intègre plus tard et fugitivement le monde politique, jouer le rôle d’une directrice de la com.

    Il faudrait que ce cher Bertrand T. donne une suite à cette œuvre, avec maintenant le ministre d’Etat Jean-Yves Le Drian et ses voyages, ses ventes d’armes et ses déclarations définitives (« pas d’ingérence dans les affaires d’un pays étranger comme l’Irak », hi hi hi…).

    P.S. une voiture sans pot d’échappement ne pollue plus. Voilà la solution !

  • oui nous vivons un monde merveilleux
    mais je diffère parce qu’ ici il a plu, et que l’enlèvement à la déchèterie est pour moi un problème devant lequel je recule, et recule, et recule (suffirai de chercher quelqu’un que je pourrai payer pour ça, disons une fois tous les six mois)

  • L’Orne et ses ornières : je sais un peu de quoi vous parlez… même si je n’ai jamais eu qu’un vélo – mais faire réparer un vélo là-bas c’est galère aussi ! Quant aux trains n’en parlons pas.

  • @Dominique Hasselmann : Julie Gayet dans le rôle de conseillère Afrique (pas dircom, mais au vrai on s’en fout) un vrai lavement (comme son compagnon dans la vraie vie (?)) en revanche Niels Arestrup est (comme souvent, quand il ne s’énerve pas, certes) vraiment bien – pour la pollution, tu aurais entendu ça…
    @brigetoun : sans auto, on est quand même embêté hein…
    @L’Employée aux écritures : l’avarie a eu lieu en Calvados remarquez bien – on va voir à quelle sauce les Ornais vont accommoder le changement de pot – je vous dirai…

Laisser un commentaire