Pendant le weekend

8 juillet 860

reprise continuité poursuite fatigue de la chaleur le monde en short tongs les vacances italiens estivants étazuniens japonais monde qui défile soixante dix millions de touristes fait trop chaud

le soir cinéma

sur un sujet forcément sympathique, foirade – vraiment rien d’exceptionnel, sinon la présence à l’écran de certains condamnés lors du procès dit de Rivonia, que leur a intenté l’état immonde des années 60 (avec l’aide de la CIA, toujours dans les coups abjects) en Afrique du sud : résultat prison à perpétuité pour tous…  – manque cruel de pédagogie – il s’agit d’un documentaire réalisé à partir d’une bande son des minutes du procès (en fait 256 heures d’enregistrement sonore, le film dure 1 heures 43) – comme j’avais gagné une place, j’y fus (séance en avant première pour convaincre les happy few, j’imagine, de devenir des leader d’opinion : les publics, lors de ces séances, quelle plaie…) (dessins animés plutôt réussis de Oerd) bof

l’Etat contre Mandela et les autres (ce sont d’ailleurs surtout les autres qu’on voit, et c’est assez joli de les voir réunis autour d’une table et libres avec leurs avocats en fin de film) (Nicolas Champeaux et Gilles Porte, 2018)

en partant sur le boulevard ceci

puis cela

bon dimanche

 

5. consonances, 7 juillet 2008, 10:56

aimer et vouloir faire le tour du monde en décapotable, rouge de surcroît, s’il s’agissait d’une alfa roméeo (« monte dans ton alfa, Roméo » disait BB je crois à Palance dans Le Mépris, et le cinéma qui m’entraîne vers « Z » et Irène Papas, Charles Denner, Marcel Bozzufi, le mari de Françoise Fabian née en Algérie, moi en Tunisie, enfin le monde tourne) : merci Orsalia, je pense à AM qui est née à Salonique tout comme le père d’Edgar Morin (Vidal) et le soleil et le port et tout ce qu’il raconte, merci aussi pour les photos

Share

1 Comment

    cageots, c’est beau…

    et bonjour à Orsalia aussi !

    Dominique

Laisser un commentaire