Pendant le weekend

9 juillet 861 (centrales)

 

 

(je prends des risques : imagine simplement une attaque réelle par un groupe malmené et hypocrite, sectaire et/ou extrémiste, perpétrée sur le même lieu ou l’un des dix-neuf ou vingt autres – l’état d’urgence aidant, le truc repéré pendant le week-end et bing : verdict huit mois de prison vingt mille euros d’amende – vous m’apporterez des oranges hein…) (enfin la peine c’est au hasard) on voyait ceci ces jours-ci cependant

ça n’a rien de spécialement réjouissant, ni rassurant – ça aurait même tendance à faire peur… (on doit à la vérité de dire que l’une des tranches deu Bugey est en démantèlement) (est-ce que ça y change quelque chose, c’est peut-être à voir, n’est-ce pas)

N’importe, on en est à Nogent (sur-Seine) (rive droite) (deux réacteurs de treize cents mégawatts chacun)

cheminées cachées

dissimulées… mais de loin

ou d’à peine un peu plus à l’ouest

(je reste persuadé de l’inanité de toute chose, je reporte mon attention sur le présent : travailler, prendre de la peine, le fond manquant pour le moins le moins, vérifier sa santé, établir des analyses et continuer son ouvrage)

Ici Paluel

au mieux, derrière la falaise – une image de Félix Couillard (c)

4 réacteurs de 1300 mégawatts, bord de Manche, enfin tout le kit – circulez, y’a rien à voir…

 

C’est égal, ça ne me sert à rien – je ne parviens pas à me passer de l’utilité dans mes demandes de connaissance – je préfère aller au cinéma, je suppose (oublier, tout oublier) (la chanson évoquée hier en suivant le lien ici)

 

8. consonances 2, 7 juillet 2008, 14:11

AM c’est une amie, écrivain, depuis tant d’années, je la connais (elle vient dîner demain soir, des pâtes à la sauce tomate) depuis ses études de philosophie avec ma femme, j’ai employé sa soeur à présent à l’armée (eh oui…!) : mais je me rends compte que oui, l’Italie et la Grèce, de tout temps au fond, vous avez été complémentaires, c’est ça… Tout comme avec l’Egypte : quelque chose, quand j’étais en Crète, 82, Matala l’auberge « Die Dreï Bruder » je me souviens, les grottes, et sur la gauche de la plage, en regardant bien, on pouvait voir Alexandrie… (avec beaucoup d’imagination)

5. Rue de Malte, 8 juillet 2008, 19:40

« non, mais j’ai 21 ans… » 
« oh ? » dis-je… Elle sort sa carte d’étudiante, en effet, dire que je l’emploie depuis trois ans en croyant qu’elle en avait vingt cinq… on devrait être plus vigilant sur les âges qui ne veulent rien dire non plus

8. exercice, 9 juillet 2008, 18:00

ce couloir menait (AS et G et vous Orsalia bienvenue à Paris)
au Luxembourg puis au cabinet des années durant
le prix d’un appartement parisien
on s’en fout, on regarde devant
c’est beau la ville aussi même si nous sommes obligés (obligés) d’y vivre
aujourd’hui des centaines de kilomètres pour conduire E. à la plage
des centaines de pensées pour faire en sorte que les années qui viennent ne soient pas trop dures
des appels téléphoniques pour changer son affectation au lycée
faire changer les choses

en boucle « mademoiselle l’aventure » cabrel qu’on aime bien qu’il chante, parfois, faux (ça veut dire quoi, faux ? Ce qu’il chante est, très souvent JUSTE)

la belle vie, la belle vie !!!

 

Share

3 Comments

    Toujours rigolo, ces centrales aussi floues que les fumées qu’elles dégagent…

    Comme si on allait sur place, pour se rendre compte réellement à quoi ça ressemble leurs châteaux d’eau… et qu’ils avaient (ils devraient) installé un » rideau de fumée » (belle « base line » publicitaire pour EDF !)…

    Google et ses bagnoles-robots, ils ont reçu des consignes pour certains endroits ? Il faudrait creuser la question : sites militaires, industriels, commerciaux, « stratégiques » (des entreprises comme Safran ou Dassault)…

    Mais alors, des photos complètement illisibles, ça sert à quoi ? Aberration totale, qu’ils s’abstiennent alors et se contentent de photographier la tour Eiffel (sans aucun touriste, évidemment ou alors des flous par milliers) !

  • rideau de fumée………….

  • pas certain que le « en cours de démantèlement » ne soit pas un facteur aggravant (mais les photos sont belles)

Laisser un commentaire