Pendant le weekend

24 septembre 938

 

 

Le type circule dans une de ces petites boites à roulettes de la Fiat (la nouvelle 500) bleu marine, toit ouvrant, chromée comme une grande (enfin tout le kit) ça se passe sur une sorte de rond point vers la rue François Premier, il baisse sa vitre et s’adresse à moi : « parla italiano ? » je lui fais « si un po » avec le pouce et l’index, il sourit et me dit avec un accent très italien encore « j’en étais sûr, voilà je pars pour l’aéroport, je m’en vais mais j’ai là derrière des vêtements originaux d’un grand styliste, ça vous intéresse ? » ça me fait plutôt rire, « ah vous vendez des trucs… » je lui dis en faisant non de la tête, il me sourit « hé… » fait-il cheveux assez longs bouclés sourire vêtu comme un italien, « non merci non… » , « bah tant pis » il embraye, s’en va en me faisant un sourire, le pouce droit levé (je suis allé retrouver mon ami dans un restaurant face au musée (encore merci))

 

Normandie sous l’eau (lapalissade ?), on a cueilli des pommes quand même ramassé des noisettes porté une rose à la vieille dame (dur dur)

Pour le reste, il faut choisir entre un dentiste roumain ou une dentiste portugaise (déroute financière assurée) (l’habitude vient en allant) penser à la tva, aux pièces pour améthyste et au reste du monde et des choses. La 45 est achevée, je la poste sans doute bientôt.

au cinéma Les frères Sisters (Jacques Audiard, 2018) (les deux premiers rôles tenus, western dans la tradition avec des manières pour faire figurer des images de drones : pas si mal) (il vaut mieux aimer les western)

en dvd : la Maison du lac (Mark Ridell, 1981) ; le Majordome  (Lee Daniels, 2013)

journée 3 (Sophia Loren, Marcello Mastroianni en amorce) Une journée particulière (Ettore Scola, 1977)

puis 4 « M le maudit » (Fritz Lang, 1932) (M, une ville cherche un meurtrier)

et 5 (Monica Vitti dans l’Avventura (Michelangelo Antonioni, 1960))

et 6 Sean Connery dans Goldfinger (Guy Hamilton, 1964) (le caddie de monsieur Bond Hawker, interprété par Gerry Duggan

et 7, Freaks (Tod Browning, 1933) (la Monstrueuse parade)

Share

3 Comments

    si gracieux vendeur…
    moi la 45 je ne sais pourquoi (j’ai toujours aimé vivre la nuit, pas la fête, la nuit) me résiste.. vais essayer de la forcer aujourd’hui
    et il y a un film (le second) que n’ai pas reconnu

  • La Fiat 500 moderne, je l’ai louée récemment (en noir à Avignon, en vert pistache à Brest), un vrai plaisir de conduite, un jouet grandeur nature et elle ne consomme quasiment rien.

    Parmi tes photos de films (hors celle d' »Une Journée particulière »), ma préférée est la première.

    Je trouve bizarre qu’un cinéaste français aille faire un pseudo-western (tourné pour partie en Espagne) à l’américaine : j’ignore si j’irai le voir (sauf s’l y a des dialogues du père)… Sans doute pour quelques dollars de plus…

  • @Dominique Hasselmann : ça fait des manières mais c’est pas mal (le père n’a pas fait les dialogues, non :°))
    @brigetoun : la 45 résiste mais elle va céder… Courage

Laisser un commentaire