Pendant le weekend

28 octobre 972

 

 

parfois je tente de me souvenir des gens croisés la veille, et c’est impossible – ils sont effacés par ceux du lendemain, par d’autres – j’ai le sentiment qu’ils’agit d’une tentative de corrosion de mon esprit, c’est sans doute ce que c’est – je vieillis ma mémoire flanche mais je me souviens de Colette Deréal (à quelle occasion ? Cora Vaucaire, peut-être, ou hier soir je me remémorai le tour de chant de Pauline Julien -là avec Gilles Vigneault –

au théâtre de la Ville) (j’oublie)

Je repose ici une photo de Marielle Franco assassinée au Brésil il y a quelques mois (le 14 mars de cette année) – s’il s’agit de la mémoire, il faut la cultiver, et la rendre plus plastique encore – boire du café et cesser les excitants – une heure de moins – le froid qui descend – le travail, ce tunnel…

aujourd’hui c’est l’anniversaire d’un de mes plus vieux amis – soixante trois quand même il me semble – alors qu’il lui soit joyeux…

au cinéma « Le grand bain » (Gilles Lellouche, 2018) réussite (comédie en forme de conte grinçant – des acteurs et des actrices flamboyantes – des dialogues au couteau) (ne pas hésiter)

Share

1 Comment

    oui jeune homme, la mémoire nous quitte avec l’âge (bon moi n’en ai jamais eu… au moins pour les noms)

Laisser un commentaire