Pendant le weekend

11 mars 1105

d’autant qu’il n’y a rien à dire de ce dimanche – non plus que de ce lundi par anticipation – le téléphone s’ouvre en 5 minutes montre en main

le printemps – l’appareil a décidé du format – fausse manoeuvre sans doute – mais finalement non, il n’ouvre pas les images, tant pis

Il a quand même fini par ouvrir l’image sélectionnée au pif – il s’agit de la façade côté rue Etienne Marcel de la poste du Louvre

on aime à travailler encore – le Louvre transformé en hôtel est une affaire qui date de cinq ans – on en avait voilà cinq ans quelques échos ici – 

Lecture comme un dimanche, bricolage, attente, sortie, giboulées, tant pis – saisie, tu vois travailler encore mais pas de cinéma

« La main au collet » si je ne m’abuse (To catch a thief, Sir Alfred, 1955)

en dvd Deux jours à tuer (Jean Becker, 2008) (film du dimanche soir, sans doute – une certaine complaisance quand même et une histoire qui ne tient pas – tant pis, le héros (incarné par Albert Dupontel) en a trop sur la patate j’ai supposé – le cancer comme exutoire à l’inanité de la vie, c’est difficile à tenir)

Share

2 Comments

    cinq ans déjà – et je touche du doigt le fait que j’ai figé Paris dans son état d’il y a quinze ans comme si la ville ne pouvait changer sans moi 🙂

  • Toujours impec, Gregory !
    (et le « cameo » idem)……………………………….. 🙂

Laisser un commentaire