Pendant le weekend

27 mars 1122

quelques images du parc- agrémentées de la course à pied d’un des bastions de cet art –

la mise en place des images passe par une dizaine d’étapes avec le nouveau wp – fait braire –

(suffirait d’en mettre moins)

mais non, donc fait braire – fait beau, on a manqué l’irruption du tracteur tondeur de pelouse – il est là quand même, le type continue à courir – il fait frais –

mais il fait beau – ce soir à 22 heures sur la radio Cause Commune ( 93.1 mghz en Île de France, sur internet pour les autres) (c’est là) on aura droit à l’émission de Gilda Fiermonte, Côté Papier, dont l’invité est l’aiR Nu, qu’on se le dise…

(les immondes personnages qui officient en banlieue contre ceux qu’on nomme les roms donnent vraiment à cette partie de la vie et de la ville une couleur obscène – une civilisation qui meurt, n’est-ce pas ce à quoi nous assistons, jour après jour ? – on veut tuer (les vieillards, les roms, les enfants et les femmes en fantasme) et on trouve des parades anémiées (le préfet paca qui annonce sans rire (ni pleurer d’ailleurs) que Geneviève Legay n’a subi aucun contact de la part des forces de l’ordre – les images de CNews compliquent son propos inique – des milices qui oeuvrent la nuit, l’horreur encore aux portes où tout est permis… il faudrait se lever, défendre, poser sa vie contre ces actions, mais le courage, franchement, me manque – je ne peux qu’en donner ici un écho qui ne sert pas à grand chose… En tout cas, je reste solidaire de ces gens du voyage dont je suis (même étant gadjo))

Tant pis,une image de fleurs printemps

Share

2 Comments

    À propos de rumeur, même si n’est pas à Orléans, Edgar Morin doit se dire qu’il avait soulevé un beau lièvre, et ici, en Seine-Saint-Denis, les chasseurs à battes de base-ball et à cerveaux aplatis, s’en donnent à cœur joie.

    On espère que Castaner s’est rendu sur place, après Le Mans… Il va falloir qu’il s’équipe lui-même d’une tenue rembourrée aux épaules, au ventre et aux jambes. 🙂

    Bien aimé ce tracteur rouge sur la pelouse : son conducteur devait faire un somme un peu plus loin, sur l’herbe fraîchement coupée. C’est le sommeil du juste.

  • merci à Dominique d’avoir trouvé un juste, même en souriant, c’est toujours ça

Laisser un commentaire