Pendant le weekend

2 avril 1028

on est content pour la Turquie quand même (quand même on aurait ici (et là-bas d’ailleurs, comme aux USA, au Brésil en Hongrie, en Russie, n’importe où on tourne le regard…) à la tête de l’État un menteur – mais c’est sans doute pour se protéger – ils sont copains comme cochons – on est quand même content), c’est le printemps

il pleut sur Paris mais on s’en fout – le peuple dans la rue des samedis, les profs écoeurés, les infirmières définitivement sous le boisseau et les maternités qui ferment, les prix qui grimpent et ce minuscule qui invite son prédécesseur (pas le gros mou, non, lui il écrit – t’as qu’à voir) à une commémoration de la Résistance, sur le plateau des Glières (en sous main, évidemment, micron détruit tout ce que le conseil d’icelle a mis en place, mais ça, c’est autre chose), j’entends quelques bruits sur CG. mêlés à ceux sur Tapie, la vie est belle – il y avait ce type là sur le quai du métro

faut quand même que ça bosse, tu comprends bien… J’y vais (il pleut, mais j’y vais) (je fatigue, mais j’y vais) – ici la Seine vers l’amont, un jour de mars

en dvd La planète des singes (prequel) (Ruppert Wyatt, 2011) (les yeux verts…)

au ciné Bohemian Rhapsody (Bryan Singer, 2018) (avec un nom pareil pas trop étonnant qu’il réalise un film musical) (réalise est un peu excessif, certes) tant qu’il y a la musique de Queen ça ne peut pas foirer non plus (la gentillesse de Freddie Mercury)

au (paradis du) cinéma Agnès Varda s’en est allée…

Share

2 Comments

    regardé/écouté Tod et Gaucher hier https://youtu.be/Kw7i5rGOMAQ
    parce que oui nous sommes en faillite morale et réelle
    mais en rire c’est salubre

  • Je me souviens de Sarkozy au plateau des Glières, quand il était encore président, et marchant dans la neige en mocassins…

    Macron, sur une photo déjà célèbre, lui pose la main droite sur le genou. Mais où va-t-on ?

Laisser un commentaire