Pendant le weekend

7 mai 1063

hier, journée blanche (saisie, saisie – en lecture « Une ville en papier » d’Olivier Hodasava – promenade café au Paris Rome, promenade et ciné) -mais dimanche

on allait là

la galerie de photographies de la grande maison en accès libre propose une évocation des nouveaux réalistes – photographiés dans leurs moments parfois un peu intimes – cents mètres carrés, deux mille images peut-être – le lieu est en sous-sol, très chouette – je n’ai retenu que deux images, ici Christo qui emballe (avec une équipe comak) quelques kilomètres de la côte australienne

cette image-là aussi

puis ces explications

(les images sont donc de Shunk et Kender, indissolublement – une merveille – puis en sortant (j’aime beaubourg, rien à faire) là-haut

puis ici

là intérieur jour

et puis lumières

pendant ce temps-là l’abjection continue en Turquie, la mode de l’ex-pédégé passe en jugement dix ans plus tard – le type est là, agi, procès de la loi (du) travail : ce sera en délibéré au quinze juillet – patience ou est inutile d’attendre… ? –

au ciné Her job (Son travail, Nikos Labôt, 2018) porté de bout en bout par l’actrice Marisha Triantafyllidou – un premier film – à voir

Share

1 Comment

    régal et, oui ça doit être assez fabuleux cet espace

Laisser un commentaire