Pendant le weekend

Dimanche 29 septembre 1203

 

 

plus ça va, plus on s’enfonce dans l’hiver – l’automne d’abord, oui, merci – et plus ça va et plus j’ai du mal – ça ne finira donc jamais (si)

toute petite image qui date de dix ans – juin 2010 mais où ?- quelle indexation…

Je travaille à celle des poèmes express – je dois essayer de trouver le temps de lire les 27 septembre (il y en a près de quatre-vingts) et tenter de les classer par dates – et ordre alphabétique d’auteur j’imagine – je ne sais pas je rentre de la petite maison sans internet – mures, poires et pommes – chantier électrique… brrrr

quand j’étais petit je croyais aux étoiles,les bonnes les mauvaises, tout ça – j’entendais en revenant dans la voiture (par miracle (je ne crois pas aux miracles) le’autoradio fonctionnait) j’entendais une discussion avec Gérald Bronner (sportif, joueur, danseur) qui m’a plue (cependant je ne goûte cependant pas la fatuité du présentateur – sans doute la fonction qui crée ce caractère, j’imagine) – c’est pourquoi je pose ici l’ange qui veille sur ma destinée – tout le monde a le droit de penser (veille et protège évidemment) – je ne recule pas mais je reste sans image pour le moment

 

 

Share

2 Comments

    dans votre ange je vois une Victoire, ce qui ne saurait être mauvais signe (à part ça pour l’hiver, l’automne oui, et le temps et le souffle et la souplesse pour lire les 27 septembre, mêmes réactions – sauf que pour les 27 ai renoncé à Tout lire)

  • L’ange de la Bastille me semble plus aérien (mais il n’a pu rien faire contre le dépavage, avec son dessin historique, de la place et sa bitumisation révisionniste).. 🙂

Laisser un commentaire