Pendant le weekend

Lundi 30 septembre 1204

 

 

l’immonde le dispute à l’ignoble : entre la retransmission en direct d’un discours abject (LCI fait dans la dentelle) et le souvenir

de l’assassinat de Jo Cox admise par le nouveau premier ministre de STGME2 comme s’il s’agissait d’un bienfait (cette saleté peroxydée qui sévit des deux côtés de l’Atlantique : que croisse le fumier et l’ordure…), nous autres, ici, allons « nous recueillir » devant la « dépouille » d’un chef de l’État dont le souvenir gardera le massacre de la grotte d’Ouvéa. L’ambiance est au racisme, au meurtre, à la guerre. Bienvenue sur Terre

on a pris des mûres (confitures)

tandis que bruinait le ciel – non, il y avait aussi du soleil – on est revenus; au Japon on joue au rugby, on va aller au cinéma – on a été voir une exposition dont l’objet était les arbres (10.50 e l’entrée quand même – 7 pour les « seniors »)  il bruinait (j’avais oublié mon appareil photo mais il n’y avait pas d’aulne (essence que je tente de retrouver) – sur le chemin cette officine (série en cours WIP ou TEC) plutôt italo-grek que greko-turk mais tout ça va ensemble –

lu et indexé (pas encore le votre, brigetoun) une cinquantaine de vingt-sept neuf – nouveau manuscrit du frangin à lire aussi (près de quatre cents pages, je ne vais pas finir tout de suite) – l’index des P/E* à Lulu continue – gros rhume grosse fatigue grande tristesse – une histoire de Venise (Diehl, champs flammarion) et la colère bienfaisante de Michel Ciment (j’ai allumé le poste à moins vingt parce que j’agonis l’onctuosité malsaine du présentateur) – on espère aller au cinéma quand même

au cinéma Deux moi (Cédric Klapisch, 2019) assez joyeux (en chronique sans doute pour la nouvelle rubrique de l’Air Nu, Ville et cinéma – François Civil emporte le morceau et Simon Abkarian en roi mage est magnifique : c’est pour ça)

Share

5 Comments

    Les mûres concurrencent le musée Soulages à Rodez (lieu d’un « grand débat » annulé par « le Château » le soir même du décès de Jacques Chirac)… 😉

  • on a le droit de se recueillir devant les mûres ?
    pour le reste je fais des découvertes dans les pod-cast de FC pour fuir toutes les petites émissions mises en attente depuis des années pour la fin de Chirac le… et le… (compléter à l’écoute ou lecture des notices funéraires)
    quant à mes 27 ils attendent avec gratitude anticipée pour cette attention et patience

  • on balance la tristesse aux orties sous les mûres, hâte de découvrir ta chronique sur le site de l’Air Nu, tu l’as ton WP ?
    On a le droit de te faire des bises par ici ?

  • @brigetoun : en gros ici, on a tous les droits (enfin à peu près)
    @Caroline Diaz : oui, ici on a tous les droits (comme je disais)- pas encore le wp mais ça va venir j’ai bon espoir – je relance notre ami – ça va venir rien ne presse non plus… des bises en retour

  • @Dominique Hasselmann: entre ton rouge et mon noir (tu verrais les confitures issues de cette récolte…), on arrive assez facilement à Stendhal – ou Jeanne Mas, c’est selon…

Laisser un commentaire