Pendant le weekend

1296 mardi dernier 19

 

 

ça va bien finir par s’arrêter – ce soir réveillon ? – pas sûr – OSEF – on va lire voir un film écouter de la musique jouer aux cartes boire du champagne ou du vin blanc manger quelque chose – un bouillon ? des restes ? – on avance (soixante six fois sur le métier) et on cesse – c’est la trêve des confiseurs qui se termine – il faisait beau hier

un café avec E. puis retour (on marche, c’est à ne pas croire – la dernière fois, j’ai même couru deux cents mètres pour attraper le bus – je me disais « je vais mourir » mais non – enfin si mais pas cette fois-là, pas tout de suite, pas encore) – il y avait des cormorans au dessus du bassin (j’ai attrapé celui-ci en regardant la fumée qu’on ne voit pas sur le cliché)

je suis parti travailler – trois allers-retours en une journée faut quand même y arriver – spritz chez A. – dernier jour de l’année – aujourd’hui relâche – d’autres volatiles prennent le soleil

Carlos est au Liban (pauvre chéri) et l’autre petit cintré dans le poste ce soir – c’est à pleurer – ouvrir les yeux fermer la télé la radio les journaux – saloperie qui pourrit tout : et il faudrait aussi l’écouter ? « très attendue » dit le poste – pffff – rien du tout : rends l’isf d’abord – tu te souviens, cette année – il y a sur cette image un type en casquette blanche – au fond ce sont les immeubles (terribles) de la place des fêtes si mal nommée –  il fera beau on verra les lendemains chanteront et l’espoir reviendra (il ne nous a jamais quitté remarque) – vivement demain…

 

au cinéma La vérité (Hirokazu Kore-Eda, 2019) catastrophique

 

 

Share

2 Comments

    Des rais de soleil… La Villette n’a pas perdu la boule…

    Oui, la vérité peut-être catastrophique (si elle n’est pas filmée par Clouzot).

    Pour Ghosn, sa résidence était vraiment très mal surveillée. Au Liban, il sera comme un poisson dans l’eau (comme Chirac chez Hariri à Paris).

    Bonne année ! 🙂

  • je vais fêter, j’ai une belle bougie en solde et de jolies serviettes en papier 🙂

Laisser un commentaire