Pendant le weekend

1341 samedi 15 février 2020

 

 

 

j’attends que le garagiste veuille bien arriver pour réparer la voiture (la batterie a mourru – je ne sais comment et je suis bien emmerdé) mais il ne vient pas (il me rappelle dans 5 minutes, en voilà quinze de passées…) c’est beau comme de l’antique (c’est le week-end dit-il…) (je vais aller bosser cependant aussi) des images d’hier (passé par la rue Beaurepaire où B2TS a frappé) (c’est sans doute pour demain) – ça commence à faire lourd cette affaire-là… – on verra bien, mais ici une officine d’un travail en cours (gréko-turk)

(il s’agit d’un quartier d’Istanbul que Besiktas, je crois, doté d’un club de football – rive européenne, non loin du grand pont – un attentat un noël dans un des bars bordant le Bosphore) (ce sont surtout les noms de ces boutiques qui attirent le travail – quant à savoir quel est ce travail, alors là…)

bonne nouvelle pour Asli Erdogan cependant – un article-entretien de l’humanité pour comprendre – on devrait poser un article aussi sur l’Air Nu mais bâh… je ne sais pas faire… : en attendant le lien vers les textes qu’on lisait pour soutenir –
ici un type en train de réaliser de fausses mosaïques dans les verts

il faudrait suivre l’évolution de cette devanture – il s’agit d’un quartier « up to date » – « branchouille » – gentrifié – merdique à souhait pour trentenaires friqués – qui vient de changer ces dernières années – entre Magenta et Sampaix – promis j’y repasse début mars – on passe gare de l’est

dans le métro on fatigue – dans la rue on épand du goudron (on remarquera le partage des taches – les noirs au turf, les blancs debout gauche cadre, qui glandent)

non mais sinon, ça va – je veux dire les choses vont comme elles vont – le monde est abject, ce n’est pas nouveau – ce soir comme tous les quinze, hier saint Valentin (les prix des fleurs multipliés par deux, trois ou cinq : quelle importance ?) – trouvé ceci dans une poubelle (avec quelques relevés bancaires et autres babioles du côté des Buttes Chaumont)

le garagiste a appelé (on avait oublié de le prévenir – il est à Clichy il va arriver – on l’attend)

Bon week-end.

 

 

Share

3 Comments

    (la batterie a mourru – je ne sais comment et je suis bien emmerdé) et moi je suis navrée et compatis (voir ordi)

    un quartier « up to date » – « branchouille » – gentrifié – merdique à souhait pour trentenaires friqués : ceux dont suis suffisamment éloignée maintenant pour que leur fréquentation même évasive pendant le dernier festival m’a fait perdre mon envie grande de retourner vers mon cher Paris

    le monde est abject, ce n’est pas nouveau oui, mais heureusement il y a des ilots de bénévolence et parfois des surprises venant des abjects (leurs petites miettes d’humanité)

  • On s’est fait la remarque avec Philippe cet aprem, rue de Lancry, méconnaissable, pas nouveau le changement mais là d’un coup. Par chez nous ça arrive aussi, ça saoule.

  • Mingus dans une poubelle… il s’en est sorti… 🙂

Laisser un commentaire