Pendant le weekend

1481 Lundi 29 juin 2020

 

 

 

(comme un lundi) (on publie plus tard parce qu’on dort plus tard : depuis l’épisode qui a l’air de se purifier – tout en empoisonnant quand même l’air ambiant – mais ce n’est qu’ici (la chronique de l’ami Bennett du côté de Malibu donne mal au ventre – depuis cet épisode cependant, le sommeil est alourdi) on écrit un peu pour l’atelier, on fait des photos on va voter (l’hidalgo les doigts dans le nez; les verts en pole position – le salopard de jésuite et les siens recadrés (on peut rire encore) – non mais c’est rien)

l’attaque d’ici a eu lieu le 23 mars vers 21h30 – je nettoie la série « sur le bureau » j’en suis au neuvième mais je ne vais pas tout faire à la main, si ?) j’y vois de nombreuses images de ces « j u s pl ssés  out ns  ourdon » ça va de mal en pis cette affaire-là mais c’est comme ça, le monde, c’est comme ça

tous les jours le journal est une astreinte, on aime s’imposer des contraintes, c’est une espèce de rituel improbable mais pourtant, si, on tient – on ne regarde pas si la photo est à faire, ou si on a quelques mots en réserve pour les inscrire, ici, là ailleurs, j’en ai eu fini de la réponse AO – cette façon d’obliger les gens à techniciser les offres (intégrer java, ouvrir ici fermer là déposer ceci là qui ne présume rien, qui ne donne droit à rien sinon à participer comme ce pierre de coubertin de mémoire assez sinistre cependant – une horreur, mais je crains que tout ne se passe par ce biais de nos jours) j’ai quand même croisé cette petite maison

vraiment mignonne (ça fait envie, à Paris dix neuf passage Gauthier je crois bien) (on reconnaît le passage aux herbes particulières qui poussent dans les caniveaux indiquant justement qu’il n’y a pas là de passage – j’aime Paris au mois de mai juin juillet – et les autres aussi,mais y rester, y vivre et en respirer les miasmes ? non, heureusement, nous avons nos max – on marche on avance on continue – ici aussi une herbe folle ou mauvaise (coin terrasse/mur) : ces adjectifs pour cette splendeur…

au cinéma (on laisse des sièges entre les spectateurs, on porte son max à l’entrée on sort par la sortie, tout le kit) Un fils (Mehdi Barsaoui, 2019) (prod.Tunisie, Qatar, Liban, France) (pendant ce qu’on a appelé « les printemps arabes » (septembre 2011) un enfant prend une balle dans le ventre – greffe ? donneur ? drame familial – Tunisie, Tataouine, le désert – à voir (premier film, on encourage) (le rélistauer qui est aussi le scénariste (né en 84 dit la chronique) a ajouté un M. entre son nom et son prénom un peu comme Roger Thornhill avait mis un O. qui signifiait zéro dans cette merveille de North by Northwest (la mort aux trousses) (Alfred, 1959) – je ne résiste pas

Share

2 Comments

    mignonne oui la maison et avec un escalier que pourrais négocier…

  • Macron plante du vert même entre les pavés (mais « ce ne sont que « des élections locales », a-t-il dit chez Merkel ce lundi… 🙂

Laisser un commentaire