Pendant le weekend

1661 dernier 2020 Jeudi

 

 

(pour retrouver les données du disque dur défaillant, 420 euros m’a dit le marchand sans rire – renvoyer au laboratoire etc.) (le même tarif pratiquement pour numériser la copie 35 du court métrage 1980 : mais ça, ça va se faire – mon ami de plus de cinquante ans (qui le réalisa) a décidé de ne pas participer à cette dépense inconsidérée selon lui – bah comme ce sera l’année prochaine on va pardonner sans oublier) trouvé cette reproduction quelque part (sur le mur du Vic)

ça se passe à la porte Maillot (Luigi Loir, Porte Maillot effet de neige, au musée Carnavalet semble-t-il) (la ligne des points jaunes – le laboratoire de transfert se situe dans le coin) (Y. y vivait à un moment, avec C. qu’il appelait « Max » – Pierre Demours je me souviens le nom de la rue – par là aussi- ouest parisien) je baigne dans « tu t’appelais Maria Schneider » assez éloigné de ce que j’imaginais (bah ça ne fait rien, on pardonne – on oublie l’index inutile) (le livre est à base de souvenirs piochés, pour certains, dans les mines de Paris Match – lequel torchon était la propriété de DF, comme quoi – il en disposait d’un certain nombre mais je ne crois pas de serviette…) trouvé cette photo aussi de la fille de Jane B. et John Barry prénommée Kate photographe de profession (décédée en 2013) (défenestrée dans le 16)

les enfants de stars je suppose – il faudrait s’en sortir (je me souviens des pages noirs de papier canson, des écritures blanches à la plume, des images collées des têtes couronnées – je me souviens que TNPPI lisait aussi (en plus du Figaro tous les matins) ce canard hebdo PdV IdM – de nos jours l’abruti de service est ami avec bobonne et pratique dans la loterie…) – je me souviens et les autres poussent le (couvre) feu après dix-huit heures apparemment…

et pour finir l’entrée d’Alvarenga (c’est au Portugal) et c’st aussi le nom de la rue, à Sao Paulo, dans laquelle vivait l’ordure mengelé à la fin de sa vie maudite – est-ce ainsi qu’on terminera l’année pendant le week-end ? (non) je pense que le soleil se lève sur l’image (c’est que je documente un peu Norma – sans oublier que la documentation est la pratique la plus propice à l’éviction de la tentation d’écrire)

en DVD L’homme du président (Min-Ho Woo, Corée du sud 2020) (bizarre comme le cinéma coréen aime le sang, giclant, tachant… assez gore donc) (un peu comme Parasite) les dernières heures de l’enflure Park Chung-Hee

et une image de Rome pour finir donc

Bonne fête bon réveillon tout ça.

Share

4 Comments

    une larme faute de pouvoir davantage pour le disque dur

    navrée

  • @brigitte celerier : vous savez, même une larme c’est trop : il n’y avait guère que quelques (centaines, certes) images; quelques dizaines de textes (je peux en retrouver certains); des adresses internet – bah ce n’est pas grave (mais merci de votre présence)

  • Tu as donc tiré un trait (blanc) sur le Premier janvier 2021 ?
    Merci pour tes vœux et tous les miens pour tes projets nombreux (et parfois cryptés) !

    Belle photo de Rome, la « machine à écrire » (monumentale) me manque parfois… 🙂

  • @Dominique Hasselmann : merci à toi (tous mes vœux réitérés à toi comme à tes proches)

Laisser un commentaire