Pendant le weekend

1703 Mardi 9 Février 2021

 

 

 

toujours un peu la même chose : la vie, la mort. J’en étais à préparer mon affaire du mercredi (cinéma de la maison[s]témoin en temps de non-cinéma pour cause de salles fermées (cette connerie) par la grâce de l’imbécile) et voilà qu’on m’annonce la disparition du plus grand des scénaristes (il était âgé, certes : j’entendais hier soir en préparant les côtes de porc charcutière son complice Peter Brook qui a fait programmer « Gracias a la vida » (Ah Violetta…!) (il a eu l’élégance de ne pas doucher le passe-plat visqueux) un type formidable (Moderato Cantabile je me souviens oui) (Jeanne Moreau, la Dauphine Gordini  – était-ce bien une Dauphine Gordini d’ailleurs… enfin c’était Bébel au volant et le bazar ambiant…) – Jean Claude Carrière (dans mon souvenir, il vivait rue des Martyrs) – salut l’artiste alors

il est heureux qu’on vive sur un même monde – nous ne faisons que passer – et c’est sans importance – mais content de vous voir quand même – trouvé ça quelque part

et puis ceci ailleurs (Aurore Clément et Dean Tavouralis (décorateur, son mari) sur le pont de la rue de l’Aqueduc – Paris 9 ou 10 ?)

une des meilleures amies de JP. Rassam (elle était bien en Anna alias Chantal) – j’y suis, j’ai fini – ça avance, tu vois bien – un mail du télécinéma : le fichier est prêt (4 gigas quand même, on verra ce qu’on en fera) (le cinéma, or donc).

 

Share

2 Comments

    et j’ai découvert son âge… idiotement je le pensais plus jeune d’au moins dix ans?

  • On va voir si « le service public » (de la télé) fait un effort ce soir pour repasser « Belle de jour » ou un autre des films bunuéliens dans lesquels il excellait… 🙂

Laisser un commentaire