Pendant le weekend

1704 Mercredi 10 Février 2021

 

 

 

 

(machin qui démissionne de la rue Saint-Guillaume – on parle de soufre dans le poste – c’est le moment de la réaction, saleté de monde de pouvoir) (je lis quelques pages de Jeanne l’insoumise – je lisais quelque chose sur Jeanne d’arc il y a peu – quelque chose de Jean Seberg sûrement) (je suis un petit peu azimuté, taleur je vais chez le télécinéma récupérer la clé sur laquelle le film compte 8 gigas) (c’est égal le monde tourne, cette nuit il a neigé mais ça ne tiendra pas – je me souviens de 1983 je crois? sur les garde-fous du pont Royal (par lequel tenta de s’enfuir le seizième des louis avant de se faire choper à Varennes si mes souvenirs sont bons) il devait y avoir quinze centimètres de neige – c’était mieux avant hein (gaffe quand même à pas tourner vieux con hein) trouvé cette image (je crois que c’était une fête organisée par Georges Cukor – il y avait aussi, jeune, Jean-Claude Carrière)

(Bunuel et Wilder : une telle proximité et une telle distance, j’adore) – vingtième siècle je suppose (pas gardé l’adresse du site où j’ai trouvé ça, dommage) (mes excuses) trouvé d’autres choses hier, ces drapeaux japonais

au sud d’Osaka, ce doit être une fête commémorative

assez joli (font penser aux poupées qu’on brûle, sacrées elles aussi, au début de « Sans soleil ») (les Japonais aiment les sacres – nous autres, moins, nous ne disposons plus de roi ou d’empereur – ce qui n’est pas plus mal – mais ce qui remplace est d’une telle vulgarité) on est bien avec ce froid, cette neige, ce verglas – je ne suis pas sorti encore, je suis en retard, mes chaussettes sont trouées – un appel téléphonique du centre des impôts pour me dire qu’on s’est trompé et que l’attestation de vigilance demandée est transmise au SIE (services des impôts aux entreprises si je me souviens) – le type a raccroché comme si le feu lui prenait au valseur – bon, ça va bien : un autre de l’urssaf pour fixer un rendez-vous téléphonique (demain) pour l’autre attestation – non mais sinon on est bien – le TEC JPR (j’adore les codes) est en route (et pour répondre au titre : non, rien)

un peu de couleurs, allez

Share

1 Comment

    À propos de Jean-Claude Carrière, artiste multi-tâches (et non pas tâcheron de l’art), j’avais vu une belle photo de lui, dans « Télérama », en compagnie de Bunūel, avec un article de Pierre Lepape, ça collait tout à fait.

    Drapeaux japonais : il faut espérer que ceux de la Birmanie retrouveront un jour une couleur plus démocratique qu’actuellement.

    Le petit Darmanin doit apprécier d’ailleurs que l’on utilise aussi là-bas les canons à eau, mais les voyage en avion étant soumis à quelques conditions hygiéniques embêtantes, il n’a pu hélas se rendre sur place.

    Dommage, il aurait pu voir de près comment on réprime des manifestants qui se réclament notamment des « droits de l’homme », lui qui a estimé il y a quelques jours à l’Assemblée nationale qu’une députée LR qui en faisait l’éloge « se gauchissait ».

    °/°

Laisser un commentaire