Pendant le weekend

1735 Samedi 13 Mars 2021

 

 

 

c’est vers six et demi.e que se lève le jour – lecture courses au marché lectures encore – dans les théâtres on entend soixante-huit à Nanterre – au music hall, la couardise de la corporation du cinéma

David Dufresne, réalisateur de « Un pays qui se tient sage » (2020) – dès tout à l’heure on ira se procurer le dvd de son film – (reconnaître à un journaliste le statut de réalisateur, ça ne peut pas prendre – quel que soit le thème ou le sujet ou la cause qu’il défende – cependant on donne le prix d’interprétation féminine à une actrice qui dans le premier plan d’un film (par ailleurs médiocre) montre son arrière-train enstringué de noir (cette élégance à la française c’est toute la corporation) – la vie est belle, le film primé réalisé (pasvu) par un absent depuis vingt ans de ces cérémonies décalquées – des choses changent ? ah oui, il pleut – cette image prise au diplo

notre amie la reine (bientôt neuf cinq au compteur quand même) (STGM E2) en posture délicate – bah astrazeneka – maxé vaxiné abrutidetélé – un livre sur Chris Marker un peu illisible (Chris Marker, les médias et le 20ième siècle, le revers de l’histoire contemporaine – Vincent Jacques, 2018, Créaphis 13 e) – on nous veut inquiets mais c’est non – c’est égal, la colère dure depuis presque un an un peu comme le remède contre l’hypertension – cette autre

je devrais m’acheter le livre de Caroline Eliacheff sur cette Dolto-là (je l’aime toujours) – pas qu’à cause de la radio ou de l’un de ses enfants (Carlos) croisé sur un plateau sfp, adorable – je vais y penser, promis – ici deux images de Venise, cette gonzesse qui jette quelque chose sur un envahisseur , si mes souvenirs sont bons (cette république-là, vieille de mille ans occise par Napo un)

et ici,juste en dessous, le lieu marqué où tomba la brique (ou autre chose,je ne sais plus, je verrai je corrigerai) qui abattit l’intrus l’envahisseur ou le diable lui-même

envie de voyages…

Share

2 Comments

    David Dufresne s’en remettra (de cette cérémonie assez folklo) et merci pour le lien vers mon « post » d’hier, je pensais que tu avais déjà vu le film en salle !

    J’aime bien ces deux images vénitiennes, les sculpteurs avaient de l’audace à l’époque…

    Bon samedi « singing in the rain » !!! 🙂

  • et Dominique nous en a donné envie de ce film

    quant à Napoléon le 1 c’était un grand tueur de république

Laisser un commentaire