Pendant le weekend

Archives pour la catégorie Carnets de Pierre Cohen-Hadria

Sam

Fuller cinéaste indépendant

Share

Lire la suite...



Ken

Loach, un type bien

Share

Lire la suite...



Chantal

Akerman à Beaubourg

Share

Lire la suite...



Oublier Paris #25

Une nouvelle rue pour GG

Share

Lire la suite...



Otto Preminger et Jean Renoir

Deux cinéastes à Beaubourg (ici, Otto Preminger, le sous titre « je suis très heureux »)

Share

Lire la suite...



soldat de papier

film soviétique à la cinémathèque

Share

Lire la suite...



Oublier Paris #24

La tête pleine de chiffres, descendre le boulevard

Share

Lire la suite...



grand palais

Remplir ce qui doit l’être, vider ce qui l’est

Share

Lire la suite...



Cinéaste de notre temps à Beaubourg

Martin Scorcese à la télé comme au cinéma

Share

Lire la suite...



La Pecora nera (le mouton noir)

Un film de Ascanio Celestini

Share

Lire la suite...



Oublier Paris #23

de l’Hôtel de Ville à Maubert

Share

Lire la suite...



Un sourire, c’est bien peu de chose…

Sur les séminaires de l’année prochaine

Share

Lire la suite...



François Morrelet à Beaubourg

On aime s’amuser

Share

Lire la suite...



Les films, le cinéma et le scénario

jubilé de Claude Lelouch

Share

Lire la suite...



Oublier Paris #22

état des l(m)ieux

Share

Lire la suite...



Boxing Gym (Jim) de Fred Wiseman

Un documentaire sur la boxe qui nous parle de nous

Share

Lire la suite...



Amos Gitaï au palais de Tokyo

Un fils qui parle de son père (« une berceuse pour mon père »)

Share

Lire la suite...



Lou Ye au Jeu de Paume

à l’invitation d’Anne Kerlan, Lou Ye cinéaste chinois

Share

Lire la suite...



Impressions RER C

Paris-Versailles et retour

Share

Lire la suite...



Le doigt et la lune : Alien

Lorsque le sage montre la lune…

Share

Lire la suite...