Pendant le weekend

#11 Cahier 44-45

 

 

 

Fev.

3. Un jour de ligne dans la forêt d’Erlen

4. Guemar

5. Départ pour Elersheim au repos

11 Visite au capitaine Bortard à Selestat

12 Visite à Ange à Dambach

16 En ligne au bord du Rhin, Diebolsheim

19 Boofsheim

22 Viiste à Rhinau

23 Bordée à Strasbourg

24 Vu Capitaine Boitard à Sélestat

28 Reçu visite Tonton Elie à Boofsheim

 

La guerre semble s’éloigner. La bordée à Strasbourg, chercher Diebolsheim au bord du Rhin, trouver

rhin à diebolsheimle Rhin, au bout de la rue du Rhin, à Diebolsheim

faire la route entre Boofzheim et le Rhin, regarder, ce n’est pas que les routes soient sans âmes, on y trouve toujours des êtres

gens à friesenheim

qui marchent, qui cherchent

homme friesenheim

qui sonnent

friesenheim homme2

se hâtent

friesenheim homme3

ne trouvent pas

friesenheim homme 4

j’ai trouvé ces directions

direction boofzheim

les mêmes sous le soleil

directions boofzheim sous le soleil

puis celles-ci :

directiuons boofzheim

c’est  Friesenheim, entre Diebolsheim et Boofzheim, j’ai cadré ce restaurent

restaurant au cerf

(on dirait du Depardon, hein), puis ce château d’eau

chateau d'eau boofzheim

sur la route (on dirait les Becher ? non), on longe le Rhin, on croise un tracteur

tracteur route de boofzheim

on a abandonné le canal qui double l’Ill, arrivée à Boofzheim

boofzheim arrivée

et après ces virées à Rhinau qui jouxte Boofzheim,  (ici le bac qui y conduit sans doute : de ce côté-ci, c’est la France, l’autre rive est en Allemagne)

bac Rhinau

on tombe (je tombe) sur ce « Tonton Elie »  le médecin qui nous (nous, mon frère et mes soeurs) vaccinait contre la poliomyélite (on disait « la polio » on la craignait comme la peste) dans son cabinet de la rue de Londres ou de Marseille, enfin àTunis, cet homme que je revis longtemps après, à Tunis, puis en peut-être soixante dix huit,

marseillaise

rue de la Marseillaise à Pantin, et qui, loin de nous s’en est allé.

Allons, voici le Rhin, au bac.

le rhin au bac

Suite et fin du cahier (mars et début avril 45): demain.

Share

1 Comment

    à tant chercher, l’immobilité viendra, ou le silence sur la suite

Laisser un commentaire