Pendant le weekend

Archives pour la catégorie Carnets d’Hélène Clemente

(Im)mobilité des déplacements extrêmes

La priorité des États n’est plus tant la seule sanction que la régulation préventive. Leur objectif est moins de punir un individu isolé que de gérer des flux ou d’anticiper leurs mouvements, des déplacements de groupes voir d’estimer, au préalable leur potentialité socio-économique.

Share

Lire la suite...



Le sacre de notre histoire

Elle m’accuse d’être la cause de notre désastre ! Elle dit, avec une sincérité et une vérité apparentes, que le Serpent lui a certifié que le fruit défendu n’était pas la pomme, mais la châtaigne

Share

Lire la suite...



Repérage (s)

Une autre fois, nous parlerons de vous, qui vous êtes appelée Jeannette Moreau, toute une année. Et de votre frère, Jean.

Share

Lire la suite...



L’avenir

Je travaille actuellement les traductions de deux articles de Mark Featherstone et Beth Johnson.

Share

Lire la suite...



Le train entrera en gare

Soit l’annonce suivante : le train entrera en gare à 18H15 ; son départ est prévu à 18H20. Il n’arrive jamais à 18H15.

Share

Lire la suite...



Peurs sur la ville

Évitez de lire le texte de Max Gallo. Évitez le poids de ces mots là.

Share

Lire la suite...



Jours, ils font siècles

Qui règle le rythme intérieur ? Oh, que l’un serait toujours pareil à l’autre

Share

Lire la suite...



Day’s end

Vérifiez vos boites mails le mardi 2 décembre à partir de cinq heures du matin

Share

Lire la suite...



D’une année l’autre

les objets même, perdant leur masse et leur raideur, cessent d’opposer une résistance sérieuse à l’omniprésente mobilité transformatrice

Share

Lire la suite...



Les animaux dénaturés

Notre époque est marquée par la désindividualisation et la discipline des corps post-humains. Par la question des frontières. De ce qui qualifie l’ « homme ». Du dedans et dehors.

Share

Lire la suite...