Pendant le weekend

Vingt six vingt sept onze quinze

(voilà qu’on vient d’annuler un boulot de décembre – je fatigue parfois) (hier, on a été au Cent de la rue de Charenton écouter parler littérature -on fera un billet plus circonstancié quand même- mais je suis parti avant la fin) vu le frangin, le moral était grisaille, on a descendu la rue de Rome, il faisait beau (aujourd’hui, bossé un moment, puis je suis allé acheter un manteau -cent quatre vingt dix neuf euros quand même, je croyais avoir un peu d’aise et voilà que non point) (pfff)

train notre petite soeur

(le train de « Notre petite soeur » qui emporte deux des soeurs vers l’enterrement de leur père à toutes) (film magnifique s’il en est, je remets une image je n’en ai pas pris aujourd’hui jour sans lumière) (y’a même pas le point dis donc) (café avec M. deux cents mètres plus haut, comme à Belleville deux cents mètres plus loin, les restes et, aux balcons quelquefois, quelques drapeaux français – je n’aime pas ce genre de comportement mais pourtant le laisser aux ignobles n’est pas non plus une solution, je reconnais)

Share

3 Comments

    ici n’y en avait pas, et je ne suis pas sûre de la raison..
    dommage que le ciel bleu ne corresponde pas toujours à nos vies

  • L’injonction tricolore était de trop : la spontanéité des gestes est bien suffisante.

    (Il faudra que j’aille voir ce film…)

  • @Dominique Hasselmann et brigetoun : ça ne durera pas, non…

Laisser un commentaire