Pendant le weekend

Sept un seize

(c’est un 16) (on s’en fout en même temps de la date) (je dis ça, mais à ce moment-là, je m’en souviens comme d’hier, il y avait de la stupeur dans l’air) (tu te souviens ?) aujourd’hui, il paraît qu’il y aurait un type qui, à la Goutte d’Or (soleil, vent, pluie) je mets une image au hasard, j’ai perdu mon accès à cyberduck-que je vais tenter de renouveler dès que j’aurais deux ou trois heures- je ne fais plus de billet ici excepté ceux du journal (mon « Oublier Paris » va cependant s’enrichir d’une pièce) (des journaux), je prépare un peu samedi, j’ai fini de m’en faire pour le reste des choses, mais je ne contrôle plus bien les contrastes de mes photos, je ne contrôle plus du tout (ça n’a jamais été le cas, c’est vrai aussi, mais il n’en est jamais de calme de clair ou de détendu) mes rêves, je m’éveille en cette sueur, elle est froide (aux pluriel, on pense à « Vertigo », pas vrai ?) (Sir Alfred, 1958), je n’ai qu’une seule envie, lire Henri Callet et ses quartiers de la roture au nombre de huit, demain, allez, demain

9. Anthéa Sylbert

(finalement c’est mieux que ce soit elle : avec un prénom pareil – j’adore – et un regard ironique -ou alors j’interprète mal – costumière et dirigeante de la Warner époque 70’s comme disent les yankees) (Anthéa Sylbert, qui fait partie de la galerie du salon de la maison(s)témoin)

Share

1 Comment

    Ah oui, « la maison(s)témoin », il y a un… bail que je n’y ai pas mis les pieds !

Laisser un commentaire