Pendant le weekend

Vingt et un un seize

 

 

(sur la place de la Révolution, il y a bien des années, l’ex-souverain perdait la tête vers dix heures et demi) (non, rien de rien, non je ne regrette rien) (c’était il y a 223 ans) Est-on à ce point blette (suis-je, plutôt, à ce point de blettitude, comme dirait l’ex-première dame de France) qu’il ne reste que nécrologie à porter à cette feuille quotidienne ? (quand je pense qu’on n’en a même pas, de première dame) (micron peut-être ?) (WTF)

scola 2

Monica (en brune, tu le crois pas ? mais si) et Marcello dans « Drame de la jalousie » (Ettore Scola, 1970) (Marcello Mastroianni, prix d’interprétation masculine à Cannes cette année-là) voilà tout, si quelqu’un qui entre ici n’a jamais vue cette journée particulière ( (quelle merveille quelle grâce, ces deux êtres Sophia Loren et ce Marcello -smik smak fioutch- « Otto et mezzo« , Marcello…) quelle chance…

Ettore Scola 1

ah Ettore bon vent…

Share

1 Comment

    ça décanille sec, en ce moment…
    Une sorte de « réplique » à des événements de la fin de l’année dernière ?

Laisser un commentaire