Pendant le weekend

Huit neuf dix quatre

(pas trop de temps, je reprends le boulot, je me laisse déstabiliser par des abruties – faut-y être bête – mais enfin, je fais ce que je dois) je suis allé voir TNPPI, elle est encore tombée (dans la pièce de devant, l’une des propriétaires à l’article de la mort, ça m’a fait de la peine)

statue rue de rivoli 1

(c’est une photo un peu manquée, mais elle est comme je les aime) je m’en allais

statue rue de rivoli 2

(là on voit le sujet, mais comme il est un peu merdique – je veux dire la guerre,; le boutage des rosbeefs et tout le bazar du bûcher et tout le tralala) et voilà, n’importe, la nuit debout mais pas trop non plus, aujourd’hui la manif (mais n’y fus point vu que je bosse) (jaune ? bah à peine)

arbres quai voltaire

i fait beau sur Paris même qu’il pleut, je continue à tenter de sortir la tête de l’eau mais point n’y parviens tellement

arbres lampadaire quai voltaire

je fais quelques photos, je suis allé à Asnières taleur

pont d'asnières métro

c’était le matin en banlieue j’adore ça, Babylone est presque endormie encore, je m’en fiche, on a déménagé l’appartement de (je ne connais pas son prénom) pour porter des meubles dans le boxe de B. et ensuite à nouveau déménager pour emporter des meubles à Saint-Quentin (une table pour moi, un frigo, une armoire enfin merci mes amis) et revenant dans le métro, cette jeune fille face à son appareil

lire sur son portable

(celle-là, elle est réussie et je l’aime beaucoup) (on continue, on avance et merdauxcons)

roses 08 04 16 floue

 

 

Share

2 Comments

    elle est réussie et tendre

  • Chacun (se) réfléchit devant son smartphone…

    Photo : la liseuse moderne.

Laisser un commentaire