Pendant le weekend

Vingt deux trois cent cinquante huit

 

 

Ayant visionné le film sur l’Image sociale de l’article « Voir Proust », le robot affuble l’image (sociale donc) de fin – qui suit le carton « Fin » – d’une mosaïque de mémoire ( quels avatars retient donc cette disposition ? pour l’affiche du film, si on regarde dans la boîte aux lettres, on comprend; pour les deux vignettes du milieu aussi, mais les autres ? que prévaut à l’élection de l’image de Tobie Nathan (en conférence à l’université de Nantes), de la pochette de Buena vista social club (l’un des disques préférés de ma mère, certes) (prononcer cloube), et du grand Charles ? mystère, boule de gomme, dame en noir et chambre jaune…

) (fini…!)(le tunnel, reste plus que la saisie) (je m’y mets dès que possible c’est-à-dire taleur) (c’est sans rêve depuis quelques semaines) c’est rien, je réalise une nouvelle rubrique « j’aime savoir » et je commence normalement par

1. que Georges Perec a suivi trois cures analytiques, la première avec Françoise Dolto (la nuit qui suivit le jour de la naissance de E. j’ai lu d’un bout à l’autre, « Lorsque l’enfant paraît » – seuil 1990) quand il était jeune, et la troisième avec « le frère du précédent », Jean-Bertrand Pontalis

2. que l’aéroport (international) de Lisbonne qui s’appelait Portela a été rebaptisé « Humberto Delgado » du nom d’un opposant à cette enflure de Salazar (lequel l’a fait assassiner par la PIDE en Espagne en 1958)

A raison d’un « j’aime savoir » par jour je devrais parvenir à la somme conséquente du millier d’ici trois ans (février 2020, bon an, mal an) (l’horizon vingt vingt des technocrates francophones de Bruxelles et d’ailleurs, il y a de ça sept ou huit ans) (si je vis jusque là, s’il y a de l’électricité, si, si, si…)(on peut tenter d’influencer ou de contribuer à ces notules – vocable emprunté à SAS le Notulographe, qui en devient ainsi l’égide – par commentaires ici déposés, mails ou tout autre moyen moderne – ou non – de communication envisageable). On collera là une photo ancienne ou non (celle de dessus est l’une des deux pistes d’envol de l’aéroport international de Lisbonne, février 2010)

 

 

 

Share

3 Comments

    magnifique idée…

  • Oui, toujours bizarres, ces mosaïques qui suivent une vidéo, les algorithmes ont perdu le sens de la mesure !

  • @brigetoun : Merci… (mais pour la mettre en pratique…)
    @Dominique Hasselmann : l’ont-ils jamais eu ?

Laisser un commentaire