Pendant le weekend

Quatre zéro quatre /trente cinq an II

 

 

Pour répondre au billet de Giovanni Merloni, enfin répondre, abonder, documenter (les photos d’ici datent de 2009 et 2011) je suis allé regarder un peu ce que c’est que ce Procida dont il parle (et qu’il montre en photo années 50/60).

on dirait le même bateau que sur l’image; ici avec des couleurs les abords du port, certainement le matin

on y reconnaît la forme toujours bizarre des fenêtres, mais de boucherie point. Et comme je suis curieux, je suis allé voir si on apercevait le port d’un peu plus haut

et oui, en effet : on n’a aucun mal à croire à un petit paradis…

Avec les compliments (et l’amitié) du rédacteur.

J’asq.22 il n’y a pas que Capri dans le golfe de Naples (et comme dit la chanson, ce n’est jamais fini) (j’irai sans doute du côté de l’Adriatique -Cesenatico… – un de ces jours).

Share

1 Comment

    en attendant merci pour le voyage

Laisser un commentaire