Pendant le weekend

Vingt sept quatre vingt dix huit (an II)

 

 

rien de spécial (travail tris essais tentatives : rien de spécial)

juste envie de s’en aller (d’ailleurs on s’en va) (pas à Lisbonne, non)

(pas à Rome non plus remarque) il y a ces villes-là, Gènes, Venise, Trieste, Athènes, Thessalonique, Istanbul, Smyrne et l’île de Chypre et Famagouste, ou celle de Rhodes, Ierapetra ou La Canée, à Catane faire le tour de l’Etna en train, regagner Paris, reposer sur le métier mille fois son ouvrage, mais moi je ne fais rien pour ce métier, rien pour cet ouvrage : le temps se tend, j’ai reçu une ceinture en cadeau (encore merci) j’ai acheté des cahiers pour l’anniversaire de E. (la librairie de la rue du Jourdain a ouvert une succursale « papiers » ça vous a tout un goût d’embourgeoisement définitif, une vague nausée mais qui fais-je travailler ? oui voilà,  tout est là) sur le lit j’ai continué « La supplication » (Svetlana Alexsievitch 1997) j’ai visité Pripiat (c’est le nom de la rivière affluent du Dniepr), je ne suis jamais allé au Caire ni à Alexandrie (et son quatuor, alors ? sa bibliothèque son phare etc.)

c’est à Paris que je vis (j’essaye de tenir, je ne tiens pas tellement à continuer mais a-t-on vraiment le choix , je n’en suis pas si certain ce qui fait que j’espère la palme d’or pour Naomi Kawase – mais j’ai plus de doute, j’imagine quelque chose (sans doute à cause du caractère assez sulfureux du président du jury) du côté du film sur la formidable présence d’Act Up le « 120 battements par minutes » mais depuis le temps, je sais que mes pronostics sont toujours foireux, à bon entendeur)

Back to Babylone vers mardi (je me retire travailler – sans nouvelle de personne – à mon intervention du premier juin)

Share

1 Comment

    Pas besoin d’aller très loin pour aller chercher l’exotisme ! (l’orange tape toujours bien en photo)…

Laisser un commentaire