Pendant le weekend

des photos sur un mur (BT2S 1)

je crois bien qu’il fait trop chaud pour moi; entre le vote et le reste je n’ai pas le temps de plaisanter.

Il me reste à ouvrir aujourd’hui cette série

je fais comme il me plaît : voici Londres. On a disposé des reflets des maisons de la rue Bichat comme on a pu et tenté de donner aux murs de l’hôpital un aspect un peu moins rébarbatif qu’à l’accoutumée.C’est une rue qu’on emprunte souvent, elle fut (est sans doute encore, je ne suis pas allé voir) ornée de ces photos (une soixantaine) et d’autres à la surface plus importante mais moins brillante.

Il y sans doute des erreurs -le couple asiatique sur un des quais de l’île (Anjou ou Bourbon crois-je déceler) – le cloppo, le portable, c’est magnifique) (au vrai elles le sont toutes)

mais c’est quand même du boulot (trop belles trois au métro Stal sortie sur le boulevard (si on se déplace un peu sur la droite, on aperçoit le sacré coeur choucroute due à wtf monsieur thiers, cet ignoble mais) ce sont trois sourires, cette coiffe ces tulles ces blousons de jean ces regards) (au vrai, elles sont toutes magnifiques)

il s’agit de costumes comme il s’agit de décor (ici, on ne peut trop en dire : la boutique ? les dalles et les carreaux qui donnent du jour peut-être au sous-sol sont-ils marques de Londres ? l’inscription sur le sac donne-t-elle un indice supplémentaire ?) (on s’en fout de la géographie ? eh bien non)

la dernière de l’édition 1 du feuilleton BT2S sera donnée au chien (la ressemblance avec le regard du présentateur du journal télévisé est, pourtant, frappante – on a bien fait d’en changer ?pfff…) (où, quand comment ? bah, gardons la pose…).

Avec tous mes remerciements à BT2S.

 

 

Share

3 Comments

    Je les vois tous les jours, elles tiennent le coup… Moins de monde que pour Walker Evans !

  • et pourtant plus faciles d’accès !

  • @Dominique Hasselmann : oui, trop de monde à Beaubourg, c’est assez pénible… et tant mieux pour ces petites images (il semble que certains veuillent s’en emparer…)
    @brigetoun : d’autant plus qu’elle est donnée à tout le monde (il faut juste passer par cette rue…)
    Merci de vos commentaires.

Laisser un commentaire