Pendant le weekend

Deux six cent trois (an II)

 

Ca a été, on a fait ce qu’on a voulu (l’aiR Nu travaille, et c’est tant mieux)

(ici une image de la destination de Peggy et sa famille lors des grandes vacances – je crois les Sables d’Olonne, si je me souviens bien) (Peggy est la « pendulaire » personnage central du texte proposé dans « Une ville au loin » )

ici Monsieur Mariage sur son Hermès – encore merci à lui) j’entends que le bénito pauvre pantin des EUA continue ses forfanteries, je ne sais si celui de l’ex URSS lui emboîtera le pas, non plus que l’autocrate turc, mais ceux-là sont sur la même longueur d’ondes cependant (micron en a parlé en anglais, j’ai trouvé ça magnifique aussi) mais comme il fait beau

(sur les abords du port de Saint-Mammés) (orange dédié au Chasse-Clou) le moral ne tient pas très bien, les factures sont signées (le retard ? mais quel retard ?)

(arbre dédié à l’Employée aux écritures, capturé lors d’un voyage à Chartres, librairie l’Esperluette chez l’ami Olivier l’Hostis, premier à participer à la petite fabrique du livre) (le deuxième, Frédéric Ciriez, apparaissait sous l’image du port de Paimpol

merci à eux deux) on remercie ici l’accueil (vraiment charmant) du Centre de Wallonie-Bruxelles et le professionnalisme enjoué de la meneuse de jeu Anne-Lise Remacle

(roses dédiées aussi à Paumée alias Brigitte Célérier aka brigetoun à sa façon marraine de tant et tant d’initiatives de la littérature blogguée ou pas). Merci donc à vous tous.

 

Share

4 Comments

    je souris avec gratitude aux roses avant de me promener dans une ville au loin (d’essayer)

  • C’est bien l’arbre, merci (je ne passe plus souvent devant maintenant que je ne prends plus ni le Paris-Granville ni l’omnibus Sèvres-rive gauche)

  • Très bel accueil hier en effet, qui réchauffe et fait du bien. On continue ! 🙂

  • J’ai regretté l’impromptu (pour vous et moi) et l’imprévu.
    Merci pour l’orange donnée au prisonnier de tâches domestiques…

    Une autre fois, peut-être (beau bateau pour partir ailleurs)…

Laisser un commentaire