Pendant le weekend

Dix sept cent neuf (an II)

 

je lis j’écris je réponds je tente de garder la tête hors de l’eau

en passant allant à la soiré courts métrages du cinéma municipal (c’était assez sympathique, des jeunes gens et des regards qui pétillent)

le fleuve au couchant, je vais aller travailler, saisir, compter, regarder la chaleur (à Lisbonne on va taper dans les 42° : boire de l’eau, surtout mes amis) (tandis qu’à Eretria, il pleut sous 29° quand même) (c’est l’été et je n’aime pas ça, sinon qu’il fait jour tôt mais cette chaleur, vraiment non)

une image de juin 2010 pour finir et une contribution au travail en cours (BMP) (il manque le jour, mais c’est dans les marges qu’on trouve aussi des solutions) (penser à aller voter quand même, foutre)

Share

3 Comments

    Très belle la date tronquée ombrée.

  • viens de réaliser que, oui, je peux aller voter – me sentais coupable mais ne pouvais pas entre mon ancien ami french-tech charmant sauf politiquement et le FN) suffit de mette une enveloppe vide (et je ne déteste pas les actes gratuits surtout quand pas d’autre choix… ici sommes enfin descendus provisoirement sous les 37° (et sais pas combien dans la salle de l’opéra cette nuit) – bon courage

  • @brigetoun : merci…
    @l’Employée aux écritures : genre de code barre…

Laisser un commentaire