Pendant le weekend

25 janvier 697

 

un peu de clarté hier dans le ciel quand même (moins d’eau sauf dans le fleuve qu’il faudrait aller voir)

pas encore complètement pur, il ne l’est jamais d’ailleurs sauf si un volcan tout à coup décide de mettre fin à l’envol des aéronefs

mais clarté tout de même (marché en ville un moment, mélancolie en tête, puis vaguement effrayé par l’ampleur du travail à fournir, ôter la casquette et ouvrir le manteau, lire sur un banc « Histoire d’une vie » (Aharon Applefled, 2004 traduction Valérie Zenatti, point Seuil poche), se retourner vers le monde

ses habitants

dans le contraste ou qui se fondent dans les couleurs du parc

on distingue la valise qui roule derrière son servant), et puis sinon, rien

sinon la douceur des tons pastels… On n’a pas trouvé de lignes dans le journal de deux mille huit, donc rien d’autre sinon cette nature morte au vélo et aux sacs

Ces jours-ci, sans doute, probablement, moins de billets et retour à une espèce de normale vers lundi prochain (en tout cas, il semble bien que l’atelier d’hiver §2 soit bientôt clos avec près de soixante dix participations – deux cents dix films pratiquement quand même)

Bon week-end.

Share

2 Comments

    j’ai pris un sacré retard dans la lecture de l’atelier#2 en suis à une trentaine… ma foi s’il y a livre je l’attendrai

  • Le week-end commence donc le jeudi : la politique de la ministre des Loisirs (pas encore nommée) a du bon !!!

Laisser un commentaire