Pendant le weekend

26 janvier 698

 

 

croisé deux animaux en ville, assez sauvages volatiles, en allant chercher le casse-dalle contractuel durant la préparation des trois jours qui viennent et qui ne me verront pas faire de billet (à moins que le sommeil ne me quitte, mais ça m’étonnerait assez) : ils fuirent à mon approche

il semble que les écrits qui ont été retrouvés fassent un bon passe-temps, et peut-être seront-ils un jour sublimés, qui peut savoir (et espérer) (cet espoir, toujours) (pourtant mitigé : la lecture de « Histoire d’une vie » n’apporte guère de baume – « dieu merci je ne suis pas moraliste » dit-il, une espèce de douche froide s’abat sur le lecteur – dans le métro ligne Galliéni Pont de Levallois back from the séminaire) – je ne sais pourquoi, mais ici une image d’une (merveilleuse) chanteuse (la plus grande du monde, de tout l’univers et de tous les temps)

il y avait une biographie d’elle dans la bibliothèque de la maison brûlée – une vie parfois tellement triste aussi – passant par là, celle de Patrick Dewaere à cause de la danse de travers, lequel acquiert peut-être avec le temps une espèce de sympathie toute fraîche – il est trop tôt je vais me recoucher (elle chante avec Louis « Cheeck to cheeck » lequel lui dit « take it Ella swing it ») (les deux ensemble réunis sur la pochette du disque, allez

la manière de Miles Davis d’agonir le sourire de Louis Armstrong avait aussi quelque chose de morbide et de terrifiant, il m’avait semblé, en lisant son autobiographie il y a peu -rééditée en poche à la Table Ronde je crois bien) ( moi ce que j’aime, ce sont ses chaussettes à lui, et les pieds d’Ella sur cette photo)

 

(une autre sentence d’Appelfeld : « Seul celui qui a du mal à parler a besoin d’un journal« ) (ou autre chose  » Seuls des mots justes construisent un texte littéraire, et non pas le sujet« )

okay, 28 janvier 2008, 17:07

« c’est une belle boutonnière que je vous ai fait là… »
puis : 
« Sonia, je ne vois pas ce que je fais » (elle l’éponge avec un kleenex)
puis
« voilà, c’est impeccable »
il me donne une poche de glace à appliquer trois quarts d’heure, puis à ôter une demi-heure, puis à recommencer une demi-heure, puis stop, Sonia me donne le papier qui correspond à ce que je dois faire dans les jours qui suivent, « dans cinq à six semaines, les fils tomberont tout seul »
au revoir et merci
visite de contrôle dans six mois
putain la vie (600 euros en même temps)

Share

2 Comments

    rien à dire, aimer, l’ensemble… se souvenir aussi d’un disque perdu mais qui fut en un temps un compagnon (qui n’était pas celui-là, ils étaient en buste et en noir et blanc si me souviens plus

  • Miles Davis comprenait la trompette.

Laisser un commentaire