Pendant le weekend

Atelier d’hiver 17-18 §2

 

Pour établir quelque chose comme une vraisemblance de la mémoire, on a cherché à retrouver les salles de cinéma (et plutôt d’ailleurs les adresses) où elles se situaient, ce qui a occasionné la liste suivante :

Tunis, avenue de France

Amiens (le Paris) rue des Trois Cailloux ; le Family-ou le Picardy  (rue Ernest-Cauvin) ; Le Cameo (rue des Cordeliers) ; Le Pax (rue des Otages) (tous disparus)

Carthage route de la Goulette

Venise, via Terra dei Franceschi

Paris rue du Faubourg du Temple; rue Christine ; rue des Ecoles; rue Monge; rue Buffaut ; rue du Panthéon ; rue Cujas ;

Paris boulevard de Port-Royal, rue des Ursulines, rue de Babylone

Paris rue Saint André-des-Arts ; rue Champollion ; rue de l’Ecole-de-médecine ;

Paris avenue de La-Motte-Piquet, rue Balzac, avenue des Champs-Elysées, avenue Mac Mahon, avenue Hoche, avenue Albert-de-Mun, rue de Passy,

Paris boulevard Bonne-Nouvelle, du Montparnasse, rue Jules-Chaplin, rue Notre-Dame-des-Champs

Paris rue Michelet, rue Censier, rue Linné, rue d’Ulm

Paris rue Blainville, place de la Contrescarpe, rue Monsieur-le-Prince

Paris quai de Loire, quai de Seine, Beaubourg, Bastille, Majestic aussi, rue du Faubourg Saint-Antoine, boulevard Diderot

Paris boulevard Magenta, rue Tholozé, avenue Junot

Pantin, Montreuil, Issy-les-Moulineaux, Saint-Denis, Neuilly (Argentine), Romainville

en plein air : Paris parc de la villette (travail), jardins du Sacré-Coeur, Place des Vosges, jardin de Belleville

cité des sciences (rétrospective Joris Ivens ; le travail c’est la santé,…)

Ivry-sur-Seine (travail)

 

La liste est complètement incomplète – mais je ne sais plus. Il se peut que je la complète en ce moment, peut-être.
Après, les lieux sont plus importants – à ce qu’il m’a semblé. Les lieux dans les pays étrangers (mais étrangers à quoi et à qui ?) commencent donc ce recensement (et donc, jamais je ne suis allé au cinéma au Portugal, non plus qu’en Espagne) (lieux déjà explicités en commentaire chez l’Employée aux écritures, qu’on salue ici) (ni en Suisse, d’ailleurs, il me semble)

(durant quelques mois de l’année 1973 une chambre au sixième étage sans ascenseur louée deux cents francs/mois en liquide – tu comprends bien – avec interdiction d’y faire la cuisine – on allait se priver tiens – et chiottes sur le pallier accueillait les premiers pas à Babylone, sans savoir qu’au 20 de la même rue (l’officine l’ignorait, elle aussi et se nommait du nom masculin de la rue) se joueraient les films de Guy Debord sous les joyeux auspices de Gérard Lebovici : cette rue figure cependant dans la liste ci-dessus – Cujas) (captation du robot de mai 2008 : c’est encore un cinéma – je me souviens de Accatone (Pier Paolo Pasolini, 1961), oui et d’Anatole Dauman,producteur entre cent autres sans doute de « La jetée » de Chris Marker (1962) ou des premiers films d’Alain Resnais – lequel, après trois ou quatre ans de chômage, reprendra du service (vers 72) produit par … Gérard Lebovici…)

et sans doute, par une sorte d’ironie de la géographie, transformée en un musée de l’affiche de l’épargne

 

 

Tunis, avenue de France 57

Tant de fois revu, depuis, cette scène, le noir complet et les fauteuils rouges tout d’un bloc, et le film qui coure sur l’écran, qui coure, qui hurle qui impressionne, dehors c’est l’avenue de France, c’est la capitale, c’est le monde des adultes, celui des parents et nous, deux petits enfants, quatre ans pour moi, sept pour lui, trop de peurs et de terreurs même, je tourne autour des fauteuils je ne veux pas voir l’écran, je suce mes doigts, trop de peurs trop d’angoisses, et sur l’écran « la chose d’un autre monde » qui envahit le monde du dehors, là-bas, celui des adultes, mais où étaient-ils donc ?

 

Carthage, rue de la Goulette 73

C’est sur la rue de la Goulette, ou c’est au Kram, c’est la route qui longe la mer, le cinéma a quelque chose d’étrange, c’est sûrement « Viridiana », ou alors « Belle de jour », c’est Bunuel, don Luis, c’est certain, c’est de lui, c’est Deneuve, on avait été manger des merguez, on logeait sous une tente dans un coin d’un terrain vague, à la nuit, on allait aussi nager, on plongeait, on s’amusait sur la plage on avait vingt ans, on n’avait pas d’argent, une voiture pourtant, deux chevaux, on allait s’en aller pour Sfax ou El Djem, dans les rues brûlaient les poubelles et les voitures passaient dans des bacs creusés  dans le sol pour désinfecter les pneus, soixante-treize, le choléra – mais pas la peste

 

Paris, faubourg du Temple 77

Le cinéma n’était pas à l’ordre du jour des études, non, certainement pas, c’était plutôt la mécanique et le diplôme d’études universitaires générales, mention sciences des structures et de  la matière, le temps où on allait jouer au billard sur le boulevard Saint-Germain, à Maubert, où on n’avait pas un rond seulement pour se payer le resto u et un gâteau fait des restes des autres, comment ça s’appelait, aucune idée, le père d’un ami qui professait en école de photographie d’Ivry qu’on ira vider deux ans plus tard, mais là, en bas du faubourg du Temple, un des cinémas de cette chaîne qui se nommait action, là, tu descendais quelques marches et s’ouvrait cette salle, là « il était une fois dans l’ouest » le premier film vu à Paris, on était cinq ou six, première année de fac de science, l’harmonica, les rires, la joie de sortir à la nuit rejoindre au loin sur la rive gauche la chambre à deux cents francs le mois de la rue Cujas

 

 

 

Addenda.

 

A mesure que parviennent les contributions, on établit ici un générique des divers films vus pendant l’enfance des participants à l’atelier. Il ne s’agit pas d’un panthéon (bien que Disney (le livre de la jungle, Bambi), Il était une fois dans l’ouest, les caméras et les films super 8 des parents y aient une place récurrente : le travail à effectuer sur ce corpus (mettre en relation les diverses occurrences, peut-être en croisant avec les lieux, si on peut les âges, les genres des participants quelque chose de l’ordre, de la catégorie, ou autres paramètres qui sait ?) établirait peut-être une (espèce d’) image – on nage en plein brouillard, comme à l’accoutumée : l’établissement de ce type de liste a été  déjà effectué, je ne sais plus exactement mais je m’en souviens, lors d’un précédent atelier).

La constitution de l’objet (à bas bruit : merci de taire si on lit – au 27/02/2018 : on peut ébruiter si on veut) se base sur un corpus déclaratif qui décrit – décrirait – une espèce d’échantillon assez difficile à nommer (par exemple : (1)participant;e;s à un (2)atelier d’écriture (3)en ligne (4)en vue d’une publication (5)à la demande) (l’écriture inclusive m’emmerde) et les ruptures nécessaires à cette constitution se manifestent par le fait que :

(i) les personnes qui envoient (on dit « en présentiel » c’est insupportable) des textes suivant des normes établies par l’hôte (on le remercie ici) ignorent ce travail-ci (ici 31 décembre 2017 : cette liste reste inconnue des acteurs – bien que j’en fasse partie – on suppose que la plupart des acteurs sont au courant des parutions : ce n’est pas , donc, une exception non plus qu’un biais);

(i bis) impossible de me retenir de faire un commentaire, cependant, sur le petit mineur (de maçon);

(ii) les films ou les lieux évoqués sont, en quelque sorte, inconscients en ce qu’ils sont, pratiquement toujours (comme on verra, au déroulé des souvenirs, assez chronologiques tout de même) assignés par des acteurs (familiaux) extérieurs;

(iii) la qualité supposée des films cités n’altère que peu le souvenir (on note dès à présent – nous en sommes à 40 citations, donc, 120 lieux/films/situations – une seule occurrence non identifiée (9.2 « Pourquoi avais-je autant /nsisté pour aller voir ce film ? »); on pourrait continuer ainsi à évaluer (ce sera fait, j’imagine, je ne sais pas, c’est une espèce de wtf WIP brouillard) (add du 01/07/2017 : une qualité particulière qu’ici on aime – ainsi que les génériques ou la distribution  des rôles -ou des affects – est constituée par les genres des films auxquels appartiennent ceux qui sont cités – faudra voir, mais à mesure que se crée l’échantillon les genres apparaissent ainsi que des lignes qui semblent correspondre à l’enfance et l’adolescence, ce qui est une consigne de l’écriture en atelier, certes – western, films d’animation, gangsters ou péplum, une fois pornographique)

La publication  (dont la mise en oeuvre date d’aujourd’hui, 22 décembre 2017) sera mise à jour jusqu’à l’établissement de l’échantillon définitif. On complétera aussi les variables, peut-être, marquées d’un dièse dans la liste sur le tiers livre (on verra – document annexe augmenté de deux (ou plus) colonnes à paraître peut-être ici).

Une autre variable en cours d’élaboration pourrait être constituée par les lieux : salles de cinéma standard (S); salle de cinéma différente (S2); télévision (TV); salle improvisée – super 8 (SI)

A nouveau encore la présence de l’ouvreuse, des friandises (add du 07/01/2017 : notamment « la branche de chocolat ») (corrélation date)…

Au 21 janvier 2018, 50 ème révision. Au 7 février  2018 (il semble qu’on soit en stase) 52° révision (nouveau tableau à compléter incluant dates et lieux – réal date des films : 41) (54° 27/02/2018).

1 Katorza (la salle) Van Gogh (Dutronc, Pialat) Courts métrages super 8
2 Billy Elliot ( Pathé (guerre serbo croate)(No man’s land) Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain
3 Charlot (à la maison) Régina (séance) Le baiser à l’écran
4 Les rendez-vous du diable (Haroun Tazieff, 1958) Michel Strogoff Les mines du roi Salomon
5 Peter Pan (Disney) Trafic (Tati) Allemagne mère blafarde (Helma Sander-Brahms, 1980)
6 Noir et blanc assis par terre Monte là-dessus La grande sauterelle
7 Lawrence d’Arabie Ma nuit chez Maud La vraie nature de Bernadette
8 Pinocchio Mickey La salle fauteuils verts
9 Supports  – Un chef d’œuvre
10 Docteur Jivago West Side Story Cléo de 5 à 7
11 Pleurer au cinéma Comédie musicale (Make them laugh) 2001 l’odyssée de l’espace en noir et blanc sur un timbre poste
12 Films super 8 et sa mère (Sophia Loren) L’extravagant docteur Doolittle L’échange (Angélina Jolie)
13 Grand drap blanc hommes en gris Woodstock Il était une fois dans l’ouest
14 Le livre de la jungle (Kinopanorama) Le Palace (Romainville) Peau d’âne; Le Magnifique; Phantom of the paradise / Les indiens sont encore loin
15 Heidi (téléfilm) (télé) il était une fois l’homme Les temps modernes charlot
16 Lanterne magique L’Arlequin (salle) Ma sœur cinéaste
17 Les valseuses (silhouette) Mon nom est Personne Le mépris (plus Kurosawa)
18 Docteur Jivago Paris brûle-t-il ? (esquimaux) Bambi
19 L’étoffe des héros (géode) Le voyage de Chihiro L’éternité et un jour
20 Disney (la salle) Normandy (la salle les copains) Inland Empire
21 (la salle interdite) (Cinéma paradiso) Les dix commandements Ben Hur
22 La chose venue d’un autre monde (la salle) Viridiana Tristana Belle de jour (la salle) Il était une fois dans l’ouest (les amis)
23 Bambi (pellicule matière) Dersou Ouzala Midnight Express
24 Le livre de la jungle Un couple dans un train (peut-être Bergmann) Amateur (super 8)
25 Destins (Tino Rossi) en plein air Quand passent les cigognes Lawrence d’Arabie
26 Robin des bois Only angels have wings Martin Scorcese au Max Linder
27 Bambi / Le palanquin des larmes Terminator 2  / L’empire contre-attaque Crash / Lost Highway
28 l’autre côté (les acteurs) Tarek (Adonis) (l’autre) Les publics (cinémathèque)
29 Vingt-mille lieux sous les mers La mer cruelle A l’est d’Eden
30 Andreî Roublev Les Aventuriers L’ange exterminateur
31 Bernard et Bianca ciné club A2 tv Orphée
32 tv La dernière séance Il était une fois dans l’ouest Woody Allen (la rose pourpre du Caire, probable)
33 courts métrages super 8 Ben Hur drive in (la « salle »)
34 Bambi 1492 : Christophe Colomb la salle le bazar (Titanic)
35 la salle (Laurel et Hardy ) Le chevalier blanc (la salle) Le cas du docteur Laurent
36 La conquête de l’ouest La guerre des boutons (Laurel et Hardy) Bernard et Bianca
37 Pinocchio E. T / Ratatouille le public (Alain Delon)
38 actualités (Coustaud ou + Besson) courts métrages super 8 Peau d’âne
39 en classe (les fonctionnaires) les glaneurs et la glaneuse Chambre avec vue
40 E.T Au revoir les enfants Tout le monde dit I love you
41 western Molière salle Méliès
42 écran (vert/blanc/marron) tv dernière séance (western) western
43 Banzaï courts métrages super 8 vacances histoires sans paroles (tv)
44 La guerre des boutons Z 2001 l’Odyssée de l’espace
45 Bambi film pornographique Gare du Nord
46 Carla’s song Le péril jeune Un enfant de Calabre
47 films de genre (salle) (gansters/western/péplum) Oliver Twist(David Lean) Les Misérables (Jean-Paul Le Chanois)
48 Sylvain et Sylvette Les tontons flingueurs Alexandre Nevski, Andreï Roublev, L’année dernière à Marienbad, Pierrot le fou, La maman et la putain, A bout de souffle
49 Cinq semaines en ballon Le cabinet du docteur Caligari Le belle et la bête, Le bal des vampires, Les montagnards sont là
50 La strada Le voleur de bicyclette Tea for two (La grande vadrouille)
51 La reine Margot (l’affiche) Pocahontas L’amour (Bruce Willis)
52 (télé) Les chênes de Colbert Courts métrages super 8 Le procès (1984, Dersou Ouzala, Gaston Lagaffe)
53 Charlot la 3D (Disney, Mickaël Jackson) Valse avec Bachir
54 salle du patronage (labyrinthe château neige) Le jeu avec la mort (Bruce Lee) Blade Runner
55 La grande vadrouille (Tea for two) Voyage au bout de l’enfer Hannah et ses soeurs
56 longue histoire noire (la salle, et elle borgne) (western ?) -(Eraserhead)
57 à la télé (cassette VHS) Star wars 6 (dvd) Alien 4
58 (super 8) Blanche Neige (disney ?) Out of Africa Mulholland Drive
59 La religieuse (Rivette vs Nicloux) vidéo appareil photo les salles de cinéma
60 Alien Billy Elliot Brokeback Mountain
61 Quatre mariages et un enterrement E.T Le poulpe
62 la vhs une caméra un Resnais
63 le rouge sang des fauteuils deux filles le Tage
64 Charlot (à la maison) La grande évasion – (dehors en Afrique)
65 C’est arrivé près de chez vous Les invasions barbares Week-end à Zuydcoote
66 Luis Mariano surtout – la belle de Cadix ou Violettes impériales Fantasia chez les ploucs (Jean Yanne) (Arrabal ou Jodorowski)
67 Vie privée (BB mention pornographie) My fair Lady (Audrey Hepburn) Le choix de Sophie (Meryl Streep)
68 (rentrer sans payer) Les ailes du désir (vhs) vhs gondoles hyper
69 Michel Strogoff Z La dentellière

 

Nom des salles

Katorza

petit cinéma d’art et essai (Nice); Pathè Masséna Lingostière; Rialto, Variété, Mercury

salle à manger; Régina;

Le Novéac; L’Eden

Gaumont Champs Elysées; (petite salle du) Saint-André-des-Arts

cantine grand hangar

au quartier latin

dans la classe; salle du patronage

salle du patronage; ciné-club du lycée

salon de la maison (2)

salon de la maison; cinéma du Palais des Congrès (Arcachon)

Kinopanorama; Le Palace (Romainville); les 3 Luxembourg

salon grands parents; cinémathèque (Nice)

L’Arlequin

(grand hôtel de Bruxelles); Le Ciné Plaza; cinémathèque (Bruxelles)

salle des fêtes

la géode; complexe UGC

le 4 Normandy

L’Etoile

Le Caméo (ou l’ABC); (presque en plein air); Action faubourg du Temple

salon de la maison (tv)

dehors (nationale 10); salle des fêtes

Excelsior, Lux, Majestic; salon(tv); Max Linder

Pathé-Caméo (Rex, Olympia); cinémathèque (Tours)

cinémathèque (Paris)

dehors; cinéma d’art et essai (Toulon)

quartier latin; salle des fêtes (ciné club de banlieue)

salon (tv ciné club A2)

salon canapé

salle à manger; drive in

Le Paris

le patro; Le Lux; (tv)

L’Impérial; Le Forum; Le Breteuil

Les Korrigans ou les Baladins; Breizh cinéma; Champs Elysées

Le Régent

lycée; cité U

Le Griffon; L’Arvor

Le Méliès

la grange à Pelaud; la maîtresse d’école

Saint-André-des-Arts

Le Club; La Nef

salle à l’étage; salle de bistrot

salle de classe maternelle; salle fac Nanterre

L’Olympia; le Studio 28; la cinémathèque (Trocadéro, Paris)

salle du patronage

Le Vox

cinéma de Nanterre petite salle

le Buxi

Concorde, Utopia

Royal,

UGC Cité Ciné, Mega CGR, Le Vigo, L’Utopia (le Parnasse)

Le Nostromo

(salle à manger), Le Casino

(aux Champs Elysées), Saint Lazare Pasquier

L’ABC, L’Empire

salle vidéo (combles du lycée)

Saint-Louis; Alhambra; salle paroissiale

 

 

 

1 Katorza (salle) Van Gogh

(Dutronc, Pialat 1991)

Courts métrages super 8 (sur la pelouse, au bord de l’eau, sur le fil) 1990

1999

1998

Nantes Marigny Marmandes

Saint Cloud

2 Billy Elliot

(Steven Daldry, 2000)

Pathé (No man’s land ? guerre serbo croate) Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain (Jean-Pierre Jeunet, 2001) 2000

2001

Nice
3 Charlot Régina (séance) Le baiser à l’écran 1960

1963

1970/78

Villenave d’Ornon

 

Paris Nancy

4 Les rendez-vous du diable

(Haroun Tazieff, 1958)

Michel Strogoff

(Carmine Gallone, 1956)

Les mines du roi Salomon

(Compton Bennett et Andrew Maron, 1950)

1959

1958

 

Valenciennes
5 Peter Pan

(Disney 1953)

Trafic

(Tati 1971)

Allemagne mère blafarde

(Helma Sander-Brahms, 1980)

1957

1971

1981

 

Paris
6 Noir et blanc assis par terre Monte là-dessus

(1961)

La grande sauterelle

(Georges Lautner, 1967)

1955

1961

1967

Portugal

Dijon

7 Lawrence d’Arabie

(David Lean 1962)

Ma nuit chez Maud

(Eric Rohmer 1969)

La vraie nature de Bernadette

(Gilles Carle 1972)

1963

1969

1971

Vichy

Clermont Ferrand

Paris

8 Pinocchio

(Disney 1940)

Mickey

(Disney)

La salle fauteuils verts 1967

1972

Unieux
9 Supports Un chef d’œuvre 1992

1998

Manosque
10 Docteur Jivago

(David Lean, 1965)

West Side Story

(Robert Wise, 1960)

Cléo de 5 à 7

(Agnès Varda, 1962)

1966

1970

1971

Ste-Marie sur Mer

Nantes

11 Pleurer au cinéma Comédie musicale

(Make them laugh)

2001 l’odyssée de l’espace en noir et blanc sur un timbre-poste

(Stanley Kubrick, 1968)

1982

1980

1986

Dax

St Paul les Dax

Saintes

12 Films super 8 (vacances) et sa mère (Sophia Loren) L’extravagant docteur Dolittle

(Richard Fleischer, 1967)

L’échange (Angélina Jolie)

(Clint Eastwood, 2008)

1964

1967

2009

Charnay

La Bourboule

Arcachon

13 Grand drap blanc hommes en gris Woodstock

( Michael Wadleigh, 1970)

Il était une fois dans l’ouest

(Sergio Leone, 1968)

1964

1969 1970

Joinville-le-Pont

Athis-Mons

14 Le livre de la jungle (Kinopanorama) (Disney, 1967) Le palace (Romainville) Peau d’âne

(Jacques Demy, 1970)

Phantom of the paradise

(Brian de Palma, 1974)

Les indiens sont encore loin

(Patricia Moraz 1977)

1968

1970

1977

ParisBeaumont-sur-OiseParis
15 Heidi (téléfilm) (télé) il était une fois l’homme Les temps modernes Charlot

( Charles Chaplin, 1936)

1982

1985

1987

Toulouse

Nice

16 Lanterne magique L’Arlequin (salle) Ma sœur cinéaste 1992

1994

2000

17 Les valseuses (silhouette) (Bertrand Blier, 1974) Mon nom est Personne (Sergio Leone, 1973) Le mépris (plus Kurosawa)

(JLG, 1963)

1976

1978 1985

Bruxelles

 

18 Docteur Jivago

(David Lean, 1965)

Paris brûle-t-il ? (esquimaux) (René Clément, 1962) Bambi

(Disney, 1942)

1966

1969

Ugine
19 L’étoffe des héros (géode)

(Philip Kaufman, 1983)

Le voyage de Chihiro (Hayaho Miyazaki, 2001) L’éternité et un jour

(Théo Angelopoulos, 1998)

 

1997

1998

Paris

Lyon

 

20 Disney (la salle) Normandy (la salle les copains) Inland Empire

(David Lynch, 2006)

1990 1999

2006

Alençon

Lille

21 (la salle interdite) (Cinéma paradiso) Les dix commandements (C.B. De Mille, 1956) Ben Hur

(William Wyler, 1959)

22 La chose venue d’un autre monde (la salle)

(Niby et H.Hawks, 1951)

Viridiana Tristana Belle de jour (la salle)

(Luis Bunuel, 1961, 1970, 1966)

Il était une fois dans l’ouest (les amis) (Sergio Leone, 1968) 1957

1972

1975

Tunis

Carthage

Paris

23 Bambi (pellicule matière)

(Disney, 1942)

Dersou Ouzala

(Akira Kurosawa, 1965) (film soviétique)

Midnight Express

(Alan Parker, 1978)

24 Le livre de la jungle

(Disney, 1964)

Un couple dans un train (peut-être Bergmann) Courts métrages (super 8)

(Communion)

1971

1975

1977

Pervez-lez-village
25 Destins (Tino Rossi) en plein air

(Richard Pottier, 1946)

Quand passent les cigognes

(Mikhaïl Kalatozov, 1947)

Lawrence d’Arabie

(David Lean, 1962)

1954

1958

1963

Pouillac

Montguyon

Chevanceaux

26 Robin des bois

(Michael Curtiz, 1938)

Only angels have wings

(Howard Hawks, 1939)

Martin Scorcese au Max Linder 1970

1980

1990

Evian

Thonon

Paris

27 Bambi  (Disney 1942)/

Le palanquin des larmes (Jacques Dorfman, 1987)

Terminator 2 (le jugement dernier/James Cameron,  1991)/ L’empire contre-attaque (Irwin Kershner, 1980) Crash (David Cronenberg, 1996   / Lost Highway (David Lynch, 1997) 1987-88

1991-96

1997

Tours
28 l’autre côté (les acteurs) Tarek (Adonis) (l’autre) Les publics (cinémathèque) 1968

1973

1988

Beyrouth

Adonis

Paris

29 Vingt-mille lieux sous les mers (Richard Fleischer 1954) La mer cruelle

(Charles Frend, 1953)

A l’est d’Eden (Elia Kazan, 1955) 1954

1950

1955

Toulon

Publier

Toulon

30 Andreï Roublev

(Andreï Tarkovski, 1969)

Les Aventuriers

(Robert Enrico, 1967)

L’ange exterminateur

(Luis Bunuel, 1962)

1968

1967

1968

Paris

Oleron

Paris banlieue

31 Bernard et Bianca (Disney, 1977) TV Ciné club A2 Orphée (Jean Cocteau, 1950) 1977

1979

1980

Bordeaux
32 TV la dernière séance Il était une fois dans l’ouest (Sergio Leone, 1968) Woody Allen (La rose pourpre du Caire, 1985) 1980

1985

1987

Grenoble

Le Puy en Velais Grenoble

33 Courts métrages super 8 vacances Ben Hur

(William Wyler, 1959)

Le drive in (salle) 1959

1960

1971

Talence

Bordeaux

Siginaw Michigan)

34 Bambi (Disney, 1942) 1492 Christophe Colomb (Ridley Scott, 1992) La salle (Titanic…)
35 Laurel et Hardy (James Horn, James Parrott, 1925-1950) Le chevalier blanc

(Giacomo Gentilomo, 1957)

Le cas du docteur Laurent

(Jean-Paul Le Chanois, 1957)

1961

1963

1965

36 La conquête de l’ouest

(John Ford et Henry Hataway, 1962)

La guerre des boutons

(Yves Robert, 1962)

Bernard et Bianca

(Disney, 1977)

1962

1966

1990

Marseille
37 Pinocchio (Disney, 1940) E.T (Stephen Spielberg, 1982) / Ratatouille Le public (Alain Delon) 1982

1984

1986

Guinguamp

Colombes

Paris

38 Actualités (Coustaud ou + Besson) Courts métrages super 8

vacances

Peau d’âne (Jacques Demy, 1970) 1970

1972

1971

Saint-Cloud
39 En classe (Les fonctionnaires) Les glaneurs et la glaneuse (Agnès Varda, 2000) Chambre avec vue (James Ivory, 1986) 1982

1991

1984

Pithiviers

Tours

Orléans

40 E.T

(Stephen Spielberg, 1982)

Au revoir les enfants

(Louis Malle, 1987)

Tout le monde dit I love you

(Woody Allen, 1996)

1982

1987

1997

Saint-Brieuc

 

Rennes

41 Western Molière

(Ariane Mnouchkine 1978)

Salle Méliès 1975

1978

1980

Brignoud

Grenoble

Grenoble

42 Ecran (vert blanc marron) Tv dernière séance (western spaghetti) Western 1984

1987

1985

Morlaix

Plougonven

Plougonven

43 Banzaï (Claude Zidi, 1983) Courts métrages super 8 vacances Histoires sans paroles (tv) 1983

1977-78

2015

Saint-Ciers-sur Gironde

Saint-Pée-sur –Nivelle

Jonzac

44 La guerre des boutons

(Yves Robert, 1962)

Z

(Constantin  Costa-Gavras, 1969)

2001 l’Odyssée de l’espace

(Stanley Kubrick, 1968)

1962

1969

1978

Angoulême

Grenoble

Paris

45 Bambi (Disney, 1942) Film pornographique Gare du nord

(Claire Denis, 2013)

1969

1976

2017

Château-la-Vallière

Bourges

Paris

46 Carla’s song

(Ken Loach, 1995)

Le péril jeune

(Cédric Klapisch, 1994)

Un enfant de Calabre

(Luigi Comencini, 1987)

1995

1995

1988

Grenoble

Le Troussier

47 Genre(s) (gangsters/western/péplums) Oliver Twist

(David Lean, 1948)

Les Misérables

(Jean-Paul Le Chanois, 1958)

1958

1959

1960

Porrentruy (Suisse)
48 Sylvain et Sylvette Les tontons flingueurs

(Georges Lautner, 1963)

Alexandre Nevski (Sergueï Eisenstein, 1938) , Andreï Roublev(Andreï Tarkovsli, 1966) , L’année dernière à Marienbad (Alain Robbe-Grillet, 1961), Pierrot le fou (Jean-Luc Godard, 1965), La maman et la putain (Jean Eustache, 1973), A bout de souffle (JLG, 1960) 1956

1963

1971

Chatou

Paris

Nanterre

49 Cinq semaines en ballon

(Irwin Allen, 1962)

Le cabinet du Docteur Caligari

(Robert Wiene, 1920)

La belle et la bête (Jean Cocteau, 1946), Le bal des vampires (Roman Polanski, 1967), Les montagnards sont là (Laurel et Hardy, John Blystone, 1938) 1959

1968

1968

La Rochelle

Paris

50 La strada

(Frederico Fellini, 1954)

Le voleur de bicyclette (Vittorio de Sica, 1948) Tea for two (la Grande Vadrouille, Gérard Oury, 1966) 1965

1966

1968

Montségur

Paris

Valréas

51 Le reine Margot

(Patrice Chéreau, 1993)

Pocahontas (Disney, 1995) (l’amour) Bruce Willis 1993

1995

2000

Collioure

Avignon

Draguignan

52 (tv) Les chênes de Colbert Courts métrages Super 8 Le procès (Orson Welles, 1962), 1984 (Michael Radford, 1984), Dersou Ouzala (Akira Kurosawa, 1975) 1978

1980

1984

Franconville
53 Charlot La 3D (Disney Mickaël Jackson) Valse avec Bachir

(Ari Folman, 2008)

1992

1995

2008

Issy-les-Moulineaux

Disneyland-Paris

Nanterre

54 Salle du patronnage (labyrinthe château neige) Le jeu avec la mort

(Bruce Lee & Robert Clouse, 1978)

Blade Runner

(Ridley Scott, 1982)

1976

1978

1982

Yerres

Lisieux

Qunicy-sous-Sénart

55 La grande vadrouille

(Gérard Oury, 1966)

Voyage au bout de l’enfer

(Michael Cimino, 1978)

Hannah et ses soeurs

(Woody Allen, 1986)

1966

1980

1982

Audincourt

Valentigney

Grenoble

56 Longue histoire noire (la salle, et elle borgne) (western ?) 1966

1976

1981

Dieulouard

Pont-à-Mousson

Avignon

57 à la télé une cassette vhs Star wars 6 (Richard Marquand, 1983) un dvd Alien 4

(Jean-ierre Jeunet, 1997)

1995

1997

1999

Saint-Brieuc

Plouguenast

 

58 (super 8) Blanche Neige (Disney, 1937) Out of Africa

(Sydney Pollack, 1985)

Mulholland drive

(David Lynch, 2001)

1976

1985

2001

Flumet

Albertville

Paris

59 La religieuse (Rivette et Nicloux 1966) Vidéo appareil photo les salles de cinéma 2015

2013

1994

Tunis

 

Bordeaux

60 Alien

(Ridley Scott, 1979)

Billy Elliot

(Steven Daldry, 2000)

Le secret de Brokeback Mountain

(Ang Lee, 2005)

1979

2000

2005

Lille

Marseille

61 Quatre mariages et un enterrement

(Mike Newell, 1994)

E.T

(Steven Spielberg, 1982)

Le poulpe

(Guillaume Nicloux, 1998)

1994

1982

1998

Bordeaux

Peyrehorade

Saint-Nazaire

62 la vhs une caméra Un Resnais 1988

1994

2008

Saint-Leu

 

Paris

63 le rouge sang des fauteuils deux filles le Tage 1992

1998

2000

Chaumont

Nîmes

Rome

64 (à la maison) Charlot La grande évasion

(John Sturges, 1963)

(dehors en Afrique) 1955

1964

1973

Quierzy-sur-Oise

Tergnier

Koudougou (Burkina)

65 C’est arrivé près de chez vous

(Remy Belvaux, André Bonzel, Benît Poolvoerde, 1992)

Les invasions barbares

(Denys Arcand, 2003)

Week-end à Zuydcotte

(Henry Verneuil, 1964)

1992

2003

1964

Paris

Montreuil

Villers-sur-Mer

66 Luis Mariano surtout (Violette Impériales ou la Belle de Cadix)

La belle de Cadix (Raymond Bernard et Eusebio Fernandez Ardavin, 1953)

Fantasia chez les ploucs (et Jean Yanne)

(Gérard Pirès, 1971)

(Arrabal ou Jodorowski) 1969

1971

1976

Sannois

Paris

67 Vie privée (BB – mention pornographie)

(Louis Malle, 1962)

My fair lady (Audrey Hepburn)

(Georges Cukor, 1964)

Le choix de Sophie (Meryl Streep)

(Alan J. Pakula, 1982)

1962

1964

1982

Caen

Paris

Avignon

68 (rentrer sans payer) Les ailes du désir (vhs)

(WimWenders, 1987)

Vhs gondoles vidéos 1984

1989

2018

Grenoble

 

Le coin

69 Michel Strogoff

(Carmine Gallone, 1956)

Z

(Constantin Costa-Gavras, 1969)

La dentellière

(Claude Goretta, 1977)

1961

1969

1975

Saint-Etienne

 

Haute-Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share

1 Comment

    Belle idée que de faire se dérouler le générique des films mentionnés par les participants à cet atelier de François Bon.

    J’y ai aperçu les trois miens, et chacun devrait y retrouver ses petits…

    Après, on imagine un scénario à partir de l’ensemble !

Laisser un commentaire