Pendant le weekend

26 mars 756

(il y a quelque chose, non, avec ces jeunes Etazuniens qui défilent dans la rue contre le port d’arme, ce 22 mars, cette affaire de Tarnac – écouter ça si on veut – cette affaire du wtf doyen de la faculté de Montpellier – lire ça si on a envie – quelque chose qui tente de respirer, j’ai l’impression – ces Polonaises en lutte pour conserver leur droit, ces gens qui sont contre l’enfouissement des déchets à Bure, non ? j’ai vaguement l’impression) (ou peut-être n’est-ce que le profond désir que ça avance qui m’indique ces nouvelles-là) en tout cas avant le boulot croisé celui-ci

avant ça au coin d’une rue croisé le Général Instin à l’envers (ce n’est que justice)

(il y a là aussi cette image de Louise Michel qu’on croise – je crois un groupe de musique quelque chose) puis cette dame chargée de buis (le plan des rameaux sans doute j’en sais rien : moi et la religion on ne s’entend pas, du tout) qu’elle range

pas si simple

enfin, on y arrive, on va descendre

et la voilà partie vers son destin

à ma gauche on écoute de la musique

mais moi, au chagrin…

au ciné 9 doigts (Frédéric-Jacques Ossang, 2018) image magnifique (le scénario a quelques difficultés à exister, j’ai trouvé) mais des acteurs terriblement faux (c’est dur à dire, mais tant pis) (pas Pascal Greggory ou Gaspard Ulliel, mais les autres… : comédien, acteur , tout ça, ce sont des métiers stuveux) (un très vague souvenir de « L’affaire des divisions morituri » du même réalisateur, quand je faisais mes études de ciné, mais non, rien) dommage un film français thriller ambiance en noir et blanc… (on rêve évidemment de voir ce genre de sujet – c’est d’ailleurs le même enfin à peu près que « Kiss me deadly » – traité par un Robert Aldrich ou même un Wim Wenders…)

 

1. Tocqueville, 26 mars 2008, 23:06

elle m’a ouvert la porte « de toutes façons, il se peut qu’on ne puisse pas produire la pièce…  » moi « c’est pour quand ? » ; elle « en délibéré le 31 » ; je vous appelle le 2 alors ? Oui mais on n’en saura pas plus, il faut attendre une quinzaine… refermée la porte, le tapis et les barres dorées de l’escalier, deuxième étage, sortie rue de Tocqueville, 17, quartier Cardinet, pas loin de là où on avait conduit A. pour cette émission de télé avant le départ pour LA ; dehors grisâtre ; vite rdv avec H

Share

6 Comments

    Un peu de verdure fait du bien au métro (quoi qu’il en soit).

  • C’est bien que la RATP se mette à « végétaliser » ses voitures de métro comme d’autres le font des immeubles nouveaux… 🙂

  • @Dominique Hasselmann : elle végétalise, mais aussi musicalise (pas si obtuse, cette régie):°))
    @L’employée aux écritures : le vert lui va si bien…

  • moi j’en reste à la sympathie pour l’encombrée (elle livre peut-être – y en a pour toute une paroisse… tiens ça me rappelle moi qui suis dans mon passé des rites ponctuant l’arrivée dans le printemps)

  • et c’est un quartier où j’ai vécu de mauvaise humeur (chez ma grand mère) et en plein dans ces rites

  • @brigetoun : il se peut que ce soit une livraison, mais bénévole à mon avis…

Laisser un commentaire