Pendant le weekend

19 mai 810

 

 

petite galerie de photographies : hier soir, si belle lecture dans une imprimerie de la cour Février du passage du Cheval Blanc, à Bastille (chic) avec le propriétaire des lieux (enfin j’en sais rien s’il est propriétaire : l’hôte tout au moins), Michaël Woolworth

puis le monsieur Loyal (présentation en anglais pour les Françaises et en français pour l’Anglaise et les Anglais) (encore qu’elle soit étazunienne – Stephen canadien, David anglais -les nations, quelle foutaise) (j’ajouterai son nom lorsqu’il me sera connu : voilà, Olivier Brossard – merci à lui) (en tout cas parfait, comme toute la soirée)

(en amorce, gauche cadre, en bas, les cheveux (roux) de Mathilde (Roux) : les trois quarts du collectif l’aiR NU étaient donc présents) : par ordre chronologique d’apparition (les liens sont en anglais), les poètes Steve Collis

puis David Herd

l’anti-cartographe Liz Mogel

puis (les liens sont en français) vint le tour de la moitié de l’aiR Nu, en la personne de Anne Savelli (poète auteure écrivaine)

qui présentait un travail qu’elle avait réalisé au centre Cerise avec Mathilde Roux (plasticienne images et sons)

sonorisé donc

ici Mathilde photographiée à son insu

suivie des trois actrices des textes lus : une première de la dessinatrice cartographe photo-identificatrice (de Décor Daguerre)

puis une seconde, Agnès Varda (de Décor Daguerre)

qui montre une carte postale, cartes postales qui étaient le sujet du dernier texte, celles que Maryse Hache envoyait à Anne Savelli un certain été 2012, je crois bien

Ici Maryse et son sourire, à qui on dédie donc cette soirée – et cette autre photographie, en diptyque avec Christine Jeanney, pour ne pas oublier.

 

 

1. pourquoi faire, 19 mai 2008, 23:37

personne n’est venu ? mais je suis allé voir P et ses nouvelles couleurs, les toiles bien rangées, le nez flotteux, JL qui se pointe, puis un tour à la Forge pour voir si AB était là, pas là, personne ne répond, faisait pas si beau que l’année dernière, envoyé histoire naturelle histoire d’être là et lu, continué la saisie et découvert le nouveau forum comme l’ancien… Eh !chien noir, c’est la boisson des sportifs ou quoi ? ce soir, c’était tarama artichaut épinards pâtes

Share

2 Comments

    seul point commun avec mon début de soirée d’hier « les frontières quelle foutaise  »
    Ça devait être vraiment bien (enfin mieux mais sais pas dire et puis j’y étais pas, alors j’en resterai à sont belles ces dames et leur intelligence les embellit encore)

  • ouche (ce grand trou à chaque fois que je pense à elle, c’est bizarre, il ne s’amenuise jamais, comme s’il était tout le temps tout neuf) Merci Pierre

Laisser un commentaire