Pendant le weekend

le petit alphabet illustré (3) – 11

(ce jour où ces lignes – sans trop m’en avertir – s’écrivent, on va aller déjeuner avec un ami puis défiler sur le jusant) (et elles se liront en temps heures et lieux convenables) (Antonio chante nao me dou longe de ti – loin de toi ça ne va pas) (cette livraison dédiée à FB. dont -si j’ai bien compris-l’une des parties d’Achille dont tous (et toutes, certes) nous disposons en double a cédé: courage !)

 

n comme natation : crawl (nage libre) R. Depardon-Uzan-Gamma

(on avait la même en couleurs dans le 2 : je ne recherche pas encore) (je ne cherche pas non plus pour le reste) (Antonio chante Apelo)

o comme (orgue orchestre etc.) oui orchestre (Phot. Orchestre de Paris)

p comme pyramide du roi Djoser, à Saqqarah (Egypte, v. 2800-2600 av. J-C) précédée de Phot. M. Levassort

q comme quadrige en bronze (G. Récipion, fin du 19° S.) Lauros-Giraudon

un homme nu (c’est à Versailles je suppose) et quatre chevaux dans le même appareil – en voici un autre (quadrige sans le char qui donne son nom, sans humain non plus, mais je l’aime)

ou celui-ci plus proche (les mêmes chevaux – copiés – volés par napo rendus aux autrichiens quand il déchût qui les reposèrent au dessus de l’entrée de la basilique) (quelle histoire hein) voisiné de deux victoires d’or (la wtf municipalité d’aujourd’hui aime l’or) (bah)

(le téléphone sonne, l’ami reporte le déjeuner, la vie et le soleil qui brille)

r comme antenne de radiotéléscope de Green-Bank (Virginie,Etats-Unis) Photri

assez moche, mais tellement parlant (ni une ni deux, pour comparer juste)

(la couleur, c’est quelque chose hein)

s comme surf A. de Roll – Top (mot anglais qui veut dire surf) (sport qui consiste à se tenir en équilibre sur une planche portée par une vague déferlante – tu m’en diras tant)

t comme torii P.Koch-Rapho (c’est le nom du portique japonnais – le mot lui-même est japonais – entrée de temple quand même) (OSEF complètement mais c’est un tropisme du dico)

u comme urbanisme : la maquette (détail) du centre de la ville nouvelle d’Evry D. PLanquette (moche comme l’édile du lieu) (avant qu’il n’aille s’encanailler à Barcelone, prendre une veste, plu que probablement)

v comme volcan : l’Etna en activité Lauros – Atlas-Photo (ça ne rend rien) (ou c’est moche, comme on veut)

w comme western Rio Bravo (1958) de Howard Hawks Warner-Bros (coll. J.L. Passek) (on a ici l’explication des italiques – le titre du film, l’auteur de la photo, d’où elle provient) (avec John Wayne, alias Marion Michaël Morrison, la rêverie calendaire du jour) (on avait droit à Rio Lobo je me souviens dans le 2)

x comme xiphophores Atlas-Photo (on apprend à cette occasion que ce mot vient du grec, « qui porte une épée ») ( et aussi que « le lobe inférieur de la caudale du mâle est long et pointu ») (et qu’ainsi l’image a trait à des femelles – ah non, celui du fond est mâle) (tous les jours, on apprend, tout autant qu’on oublie) (bienvenue dans l’univers de la mémoire)

y comme yachting : course de voiliers De Greef – Neptune (si yacht est un mot néerlandais – navire de plaisance à voiles ou à vapeur – le mot de référence est anglicisé – c’est qu’on sait faire appel aux autres dialectes, tu comprends,  on n’est pas complètement neuneu non plus) (il est pas très au point d’ailleurs)

z pour la ziggourat d’Aqarquf en Iraq (15° siècle av. J.-C.) Gerster – Rapho (mot assyrien – tour à étages qui supportait un temple) (on porte à présent sur ce pays un K en la fin de nom – sans doute depuis que les US en ont fait un chaos…) (la ziggourat en anglais oublie le o) (on ne dispose pas d’image de GSW pour ce site, à une vingtaine de kilomètres, à l’ouest de Bagdad)

Pour finir, Antonio chante « c’était ta préférée, je crois / qu’elle est de Prévert et Kosma » – enfin lui dit Kozma – j’adore… (et donc deux albums pour faire un billet)

On continuera par les noms propres. Bon week-end.

Share

3 Comments

    … et ne pas oublier Google à la lettre Alphabet !

  • sont beaux les quadriges (bon le reste aussi)
    est beau ce dimanche qui voit un retour, surtout

  • J’adore aussi Les feuilles mortes version Antonio et je salue, comme Brigitte, le retour de Dominique !

Laisser un commentaire