Pendant le weekend

6 juillet 858

 

 

l’une des possibilités qui s’offre aux vieux est de se balader tranquillement, sans entraves et sans contraintes – je vais opter pour la carte améthyste imagine-toi – on passe, on marche, tout à coup un autobus, tac on l’emprunte, on dit bonjour au conducteur – si c’est une femme, on dit bonjour aussi – on attend on descend n’importe où

et l’autobus repart, demain j’irai au cinéma, dimanche au travail, et il faudra aussi s’emparer de l’atelier (19 à illustrer : fait) (sur les pas à continuer) (centrales à avancer – un drone déguisé en superman s’est abattu sur l’une d’elle, celle du Bugey

) (un rapport de l’assemblée nationale je crois bien – Paul Christophe, il semble, Barbara Pompili rapporteur, ai-je cru lire – à lire) et puis le reste à venir

Disparition (à 92 printemps) de Claude Lanzmann (frère du précédent – non du suivant Jacques parolier écrivain) le meilleur enquêteur du monde et réalisateur de cinéma (entre autres) et notamment d’un des plus beaux films de cinéma (parce qu’il est vrai) Shoah (six ans de montage… la monteuse, Ziva Postec, quel courage – 350 heures de rush) (ici un photogramme) (hier soir dans le poste – france q- retransmission d’une émission animée par Claude-Jean Philippe lors de la sortie du film  1985 : extra)

 

9. révérence, 6 juillet 2008, 18:12

le médecin de Curie « je vous appelle la semaine prochaine », ma mère dort, ma tante appelle on ne répond pas, j’ai mis, longuement, Véronique Sanson et son vibrato « quand mon fils sera grand qu’il n’aura plus besoin de moi… » et aussi « alors j »aurais honte de mes mains…  » pour une pianiste, je ne l’ai pas compris, mais la musique est belle et fait penser à celle de Barbara et de son Nantes, et enfin « une petite voix qui gronde que je suis seule au monde », ouais voilà, on ne devrait pas perdre les gens qu’on aime

Share

1 Comment

    Arte rediffusera « Shoah » (même si déjà vu plusieurs fois…) dans la nuit de samedi : un film monumental, à la hauteur inimaginable de son sujet.

    Et bel article hier dans « Le Monde » de Franck Nouchi, comme la « Lettre » politique de Laurent Joffrin (Libé).

Laisser un commentaire