Pendant le weekend

13 août 896

 

 

c’est une essence qui peuple le bas de la rue et qui parvient à un flou généreux – on était aux folies, on buvait un café, on parlait des vacances à venir, futures et passées, il y avait dans l’air quelque chose de simple et de gai

(passé par le ciclic, mais pas de nouvelles du tour du monde par deux écrivains – sans doute, vacances de mise en ligne – dommage dommage – ici une image de Cracovie capturée pour la suite

)

par la poste un exemplaire du « Et alors, Venise ? » si bel objet

(ne pas hésiter à le commander en boutique sur le site de l’ami photographe) (auto-édition à 25 euros – frais de port 2 euros) (un carnet de voyages illustrera Venise avec des images du robot un de ces jours)

 

 

 

7. 2 août, 2 août 2008, 23:24

On a dit « la tutelle » et aussi « moi je m’en fous, j’en ai marre » et puis aussi « oui mais le ravalement, les cours intérieures, et les escaliers ? », le dernier de la fratrie a téléphoné, on a mis en place le processus (l’extrait d’acte de naissance qui vient de Nantes et tout le bazar, évidemment, sans compter le reste : le voilà, les couches, les rides, les jambes pliées, les sédatifs et les anti-dépresseurs, sans compter les consultations, les allers retours chez le pharmacien, les infirmières, le trafic, les relations inter-personnelles mais aussi, surtout, le quotidien, les repas, les toilettes, les besoins : en un mot la vie, oui, voilà, la vie) : je reporte mes (nos) vacances, j’appelle I. trop gentille, on arrivera peut-être mardi, le juge, le médecin, juste un demi week-end d’août… ça ne fait rien, c’est le journal, et O. a signé aussi, tant mieux, vive la vie !

 

 

 

Share

2 Comments

    très beau le flou
    certainement beau le livre je devrais
    pour le reste…

  • Un livre sur Venise… un texte de l’auteur ici même, oui, un voyage à domicile, belle idée !

    Réanimation des souvenirs… 🙂

Laisser un commentaire