Pendant le weekend

15 novembre 991

 

 

 

« rends l’ISF d’abord » disait François Ruffin – dugenou sur son bateau fait dans le pathétique – n’importe, il y a ce matin du brouillard, grosse fatigue, j’ai regardé l’émission « blow up » qui parlait de Jacques Demy j’en ai pris quelques images pour le prochain billet maison(s)témoin, j’ai travaillé

croisé cet homme fatigué ainsi que je le suis du déroulement des choses et des jours (je lisais cette « description d’Olonne » de Jean-Christophe Bailly, entreprise, étrange et géographique)

posté ceci au notulographe pour son invent’hair perdant ses poils, posté les deux première cartes postales (sans prendre la photo de la seconde) (mais en pensant à Maryse Hache) (visité l’expo photo sur l’arctique et le passage du nord-ouest proposée gratuitement) (quelques appréhensions de déposer un tel lien – se dépêcher, je vais l’ôter je crois) (aujourd’hui le séminaire qui reprend) travail encore, chercher, essayer de survivre, avancer et ne pas se laisser engluer par le froid (une image de Cologne pour les teintes de ses arbres)

Share

1 Comment

    marché trois quart d’heures avec ma charge encombrante pour retrouver des cartes postales qui m’avaient plu sans les retrouver… à refaire

Laisser un commentaire